Les secrets des start-ups françaises à succès : Découvrez Withings !

Retrouvez chaque semaine dans le blog de Sowefund les secrets des start-ups françaises qui font l’histoire !

Et la start-up de la semaine est… Withings !

Créée en 2008, Withings est une start-up spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation d’objets connectés dédiés à la santé (montres, balances, tensiomètres…). Véritable alternative aux géants comme Apple, dont l’Apple Watch est sortie il y a à peine quelques semaines, l’ambition de Withings s’affiche clairement : devenir le leader mondial en matière de santé connectée. Et ça fonctionne ! Depuis 2010, les produits Withings rencontrent un franc succès, en France comme à l’étranger. Même le Président de la République François Hollande s’est équipé d’une montre connectée Withings ! Décortiquons ensemble les secrets de cette start-up française à l’avenir prometteur.

Withings, ou la révolution de la santé à domicile

Le constat : Les études sont formelles : l’Europe sera confronté à une épidémie d’obésité d’ici 2030. Chaque année dans le monde, près de 3 millions de personnes meurent des conséquences de leur surpoids ou de leur obésité. Le contrôle permanent de sa propre santé devient ainsi de plus en plus un enjeu essentiel, voire vital. Or, à l’heure actuelle, les instruments de gestion de sa santé à domicile restent peu efficaces et surtout peu attractifs. L’avenir de la santé réside donc dans la création d’outils ludiques et accrocheurs permettant l’établissement et le partage de mesures régulières, fiables et pertinentes sur la santé de l’utilisateur.

La réponse de Withings : Incorporer des instruments d’analyse de l’activité physique et de suivi de la santé dans des objets design du quotidien.

Focus sur l’entreprise : comment fonctionne Withings ?

Quelques éléments d’histoire : Withings est fondée en 2008 par trois ingénieurs français, Eric Careel, cofondateur d’Inventel, Cédric Hutchings et Frédéric Potter, avec pour objectif de revisiter des objets grand public pour y associer une technologie permettant l’installation de nouveaux services utilitaires. Leur premier produit, une balance connectée à son smartphone qui enregistre les données liées au poids, à la masse graisseuse et au rythme cardiaque, et accompagne l’utilisateur dans le suivi de sa santé, est une réussite aux Etats-Unis. Les fondateurs reçoivent de nombreux emails de remerciement de clients dont la balance a changé la vie. C’est alors qu’ils réalisent la portée de l’association fonctionnalité/design pour faire oublier à l’utilisateur l’aspect rébarbatif de l’outil de régime, et améliorer la prévention.

La balance connectée Withings

L’offre de Withings : Suite à ce constat, les fondateurs de Withings conservent l’idée d’incorporer des trackers d’activité dans des objets du quotidien, et lancent la production de montres, de tensiomètres, ou encore de réveils connectés. Tous ont la particularité de se synchroniser à une application smartphone, Withings Health Mate, qui recueille des données sur notre niveau d’activité (en nombre de pas, en distance parcourue, en calories brûlées…), notre rythme cardiaque, notre tension, la qualité de notre sommeil, et les regroupe au sein d’un tableau de bord. Ce dernier nous permet de comparer notre hygiène de vie à celle recommandé par l’OMS, et de nous fixer de petits objectifs afin de progresser chaque semaine. Par exemple, l’OMS recommande de marcher 10 000 pas par jour, un niveau relativement élevé pour des parisiens qui ne fonctionnent qu’avec les transports en commun, mais facilement atteignable si l’on décide de s’y pencher, en sortant une station de métro plus tôt, ou encore en profitant de ses pauses pour se dégourdir les jambes par exemple.

Le business model : Les produits Withings étant relativement haut de gamme, les prix oscillent entre 94€ pour le pèse personne et 300€ pour la lampe de chevet connectée.

Le financement : En Septembre 2010, Withings avait réalisé une première levée de fonds de 3 millions d’euros avec Ventech, son actionnaire historique. Mais celle de Juillet 2013 en dit long sur le potentiel de la start-up, avec 23 millions d’euros levés auprès de BPI France, de IdInvest Partners, de 360 Capital Partners et de Ventech.

La valeur ajoutée, ou pourquoi ça marche : Withings a axé sa technologie sur la santé connecté, un secteur plein d’avenir dans le contexte actuel. Beaucoup de trackers d’activité, montres, bracelets, sont apparus avant les leurs, ou apparaissent sur le marché aujourd’hui, mais Withings se démarque par la qualité de sa technologie et la finesse du design de ses produits. Un exemple : sa montre connectée, qui ressemble à s’y méprendre à une montre ordinaire, à un détail près : le petit cadran qui indique le niveau de pas atteint par rapport à l’objectif de 10 000 pas par jour recommandé par l’OMS. La montre se connecte directement au smartphone, pour récolter les données utiles au suivi de sa santé, et n’a jamais besoin d’être remontée. Le succès des produits Withings à l’international fait de la start-up une digne représentante des entreprises de la Frenchtech

La montre connectée Withings

La stratégie gagnante de Withings – les points clés à retenir

  • Cibler un segment de marché prometteur : avec la santé connectée, Withings a su répondre à une demande latente de mesures précises dans ce domaine, qui devrait exploser cette année ;
  • Allier l’utile à l’agréable : c’est le pari de Withings, dont les produits associent des technologies complètes, une expérience utilisateur plaisante et un design travaillé. Par exemple, le produit Withings Aura incorpore un système de mesure de la qualité du sommeil, et des programmes sonores et lumineux pour favoriser l’endormissement et le réveil en douceur et au meilleur moment du cycle ;
  • Comprendre le client :  Withings a perçu la difficulté des utilisateurs à gérer leur santé à domicile dans un cadre trop restrictif. Ses produits font oublier l’aspect santé au profit d’une dimension plus ludique (on peut par exemple lancer des défis à ses amis sur le nombre de pas effectués) ;
  • Développer toute une gamme de produits complémentaires : Les produits Withings apporte des solutions à différents types de besoins, du tensiomètre au babyphone en passant par la balance. Aujourd’hui, cette dernière incorpore par exemple également des mesures de la qualité de l’air.

 

Ecrit par Capucine Marteau le 6 Mai 2015