La BPIfrance accorde un prêt ADI à Blendbow !

Aujourd’hui, Morgan Fellous et David Chanial ont reçu la confirmation de la part de BPIfrance sur l’obtention d’un prêt ADI d’une valeur de 185 000 €. Ce prêt permettra à Blendbow d’avancer plus rapidement dans la production et le développement industriel de la société.

Qu’est-ce qu’un prêt ADI ?

Un prêt ADI est un prêt d’Aide pour le Développement de l’Innovation, ne pouvant être octroyé seulement à des PME ayant innové dans un domaine. Les montants empruntés ne peuvent servir qu’a mettre au point les produits, procédés et technologies ayant une perspective commercialisable, ou à aider le financement des partenariats technologiques sur le plan national et européen, toujours dans le cadre d’innovations.

Quelles sont les modalités de ce prêt?

Les dépenses pouvant être réalisées avec un prêt ADI sont :  la définition et conception du projet, les études faisabilité, de mise au point de l’innovation, de R&D, de prestations et conseils, de prototype et maquettes, le dépôt des brevets, les amortissements et les achats d’équipement.

Par l’intermédiaire de ce prêt, BPIfrance aide ainsi au développement de l’innovation.

Toute PME obtenant un prêt ADI, voit ce prêt se présenter sous la forme d’une avance remboursable en cas de réussite de la société, ou sous la forme d’un prêt à taux zéro.

Ce prêt, accordé par BPIfrance, est destiné aux PME, startups indépendantes, c’est à dire qu’elle ne doit pas être détenue à plus de 25% par une société, entité, groupe qui n’est pas une PME. Elle doit aussi être indépendante d’un groupe de plus de 2000 personnes. La sélection finale des projets financés ou non est effectué par BPIfrance et cela en fonction des caractéristiques et de l’avancement de la société: niveau de risque, profil de l’entreprise, des dirigeants, du caractère incitatif du projet, etc…

Qu’est-ce que cela implique pour Blendbow?

Pour Blendbow c’est une très bonne nouvelle, dans un premier temps, cela témoigne de l’intérêt de BPIfrance pour l’activité et l’innovation mise en place par Blendbow, cela atteste également du caractère novateur du Barmate et enfin cela permet à Blendbow de financer un tiers du programme de recherche et développement sur les deux prochaines années à venir sans avoir à se soucier des remboursements jusqu’au 1er janvier 2018. Date à laquelle l’entreprise commencera a rembourser le prêt.

A quelques jours de la clôture de la campagne de crowdfunding, Blendbow est d’autant plus serein sur ses capacités financières pour les années suivantes.