Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Les bières artisanales ont le vent en poupe

Les bières artisanales ont le vent en poupe

Les bières artisanales, produites par de petites brasseries, se développent partout dans le monde, et la France n’est pas épargnée par ce phénomène. Ce qui n’était qu’un petit marché de niche il y a quelques années semble devenir un segment à part entière de l’industrie.

 

Une tendance mondiale

Les chiffres ne mentent pas, et ils montrent un développement partout dans le monde, en particulier aux Etats-Unis et en Europe, des brasseries locales et artisanales. Aux Etats-Unis, une nouvelle brasserie artisanale ouvre ses portes toutes les 16 heures en moyenne. Le nombre de brasseries dans le pays de l’oncle Sam explose depuis plusieurs années : on comptait seulement 97 brasseries en 1985, et elles sont aujourd’hui plus de 3739. En Europe, le constat est similaire : on comptait 5,665 brasseries fin 2013, en hausse de 75% sur 5 ans.

Partout en Occident, les consommateurs se font de plus en plus exigeants, à la fois sur la qualité des produits, mais aussi sur leur origine. Ainsi, une bière biologique fabriquée avec du houblon ou du malt provenant de champs situés dans la région même de la brasserie attire tout une frange de la population.

Des opportunités de croissance importantes

Les bières artisanales sont ainsi principalement consommées par des ménages avec un revenu annuel de plus de 80.000€, et ils tendent à être plus jeunes que les consommateurs de bière traditionnelle. Les gros brasseurs tels que Heineken, SAB-Miller ou Carlsberg comprennent aujourd’hui l’importance des bières artisanales. Comme le dit le PDG de SAB-Miller Alan Clark, « Nous avons été trop lent à reconnaitre que les petits acteurs étaient en avance sur nous. Nous pensions que les changements de goûts seraient éphémères, mais à présent nous essayons de nous repositionner et de nous concentrer plus sur le secteur de l’artisanal. ». Ce témoignage montre très clairement que les petites brasseries artisanales ont une carte à jouer, et ne sont plus seulement des amateurs.

Et en France ?                                   

La France, comme chacun sait, est le plus gros consommateur de vin par habitant au monde. Le succès de la bière, même artisanale, n’y est donc pas évident… Mais il est tout de même bien réel ! Ainsi, la consommation de bière a augmenté de 2,8% entre 2013 et 2014, alors que la tendance générale est à la réduction de la consommation d’alcool. Cela permet à la bière de se tailler une part de marché de plus en plus importante : en 2005, 17% de l’alcool consommé en France était de la bière. Quelques années plus tard, en 2013, cette proportion s’élève à près de 20%.

Il y a donc bel et bien des opportunités sur ce secteur sur le marché français, qui réagit positivement à la tendance des bières artisanales. Il faut dire que les français développent de plus en plus une conscience écologique et solidaire qu’ils prennent en compte lors de leurs choix de nourritures et de boissons. C’est ainsi que des produits tels que la bière d’Altiplano bio et sans gluten parviennent à séduire le public.