Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

UNE SEMAINE, UNE IDÉE#3 : LES SUPERMARCHÉS D’ÉPICERIE FINE

UNE SEMAINE, UNE IDÉE#3 : LES SUPERMARCHÉS D’ÉPICERIE FINE

Réalisables ou non, bonnes ou mauvaises, les idées méritent tout de même qu’on prenne le temps d’en discuter pour décider si oui ou non, «on tient quelque chose».
Aujourd’hui, Ouri Stopek, fondateur de Kidioui.fr nous annonce une idée ! Parfois farfelues mais aussi parfois ingénieuses, découvrez avec nous l’idée de la semaine.

COMMENT L’IDÉE A GERMÉ ?

Nous apprécions tous avoir des bons produits de qualité à la maison pour préparer de bons plats. Aujourd’hui, il devient fréquent que les grands distributeurs offrent aux consommateurs des produits de moindre qualité ce qui nous contraint à acheter soit des produits peu chers mais de moins bonnes qualité ou de se rendre dans des épiceries fines pour acheter des produits de bonnes manufactures mais souvent plus chers. De plus, nous n’avons pas tous la chance d’en avoir une en bas de chez nous …

EURÉKA

Pour faire face à cela : The Finest, les supermarchés d’épicerie fine. Tout comme les supermarchés que nous connaissons, The Finest serait une chaîne de supermarchés qui proposeraient à l’achat des produits que l’on ne trouve habituellement que dans les épiceries fines. Cette initiative permettrait aux consommateurs d’obtenir des produits inhabituels et de grande qualité. Véritable tendance ces dernières années, la volonté de manger différemment et mieux serait possible grâce à The Finest. Faire le choix de construire des magasins de la même superficie que les supermarchés permettraient aux clients de ne pas se retrouver face à un rayon vide et donc d’être assuré de trouver le produit qu’il venait chercher.

«C’EST UNE BONNE IDÉE MAIS…»

Les consommateurs d’épiceries fines ne sont pas très nombreux et touchent seulement une partie de la population. Aller dans une épicerie fine n’est pas un réflexe pour tout le monde, se déplacer dans les The Finest plutôt qu’au supermarché n’est donc pas assuré. Les produits sont également beaucoup plus onéreux ce qui réduit davantage la cible.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce concept ! Selon vous, les supermarchés d’épicerie fine peuvent-ils fonctionner ou valent-ils mieux qu’ils restent dans la tête d’Ouri ? Quelles seraient vos recommandations pour que cela fonctionne ?