Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Loi Macron : une action en faveur des Start-up

Loi Macron : une action en faveur des Start-up

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron a annoncé le 5 juillet la dernière disposition de sa loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. Il s’agit de la naissance du premier contrat d’assurance-vie en « capital investissement ».

Les français sont les champions de l’épargne puisque environ 15% des revenus des ménages sont consacrés à l’épargne. Ce taux n’est que de 5% au Royaume-Uni. Pourtant l’utilisation de cette épargne contribue peu à financer les ETI (entreprises de taille intermédiaire) et les PME (petites et moyennes entreprises). L’épargne est majoritairement placée dans les contrats d’assurance-vie. Les Français privilégient en effet la sécurité et la liquidité de leur placement, parfois au détriment du rendement.

L’assurance vie s’ouvre au capital-investissement

Cette nouvelle unité de compte, mise en place par AXA et NextStageAM permettrait aux particuliers d’orienter davantage leur épargne vers les actions dans les petites et moyennes entreprises non cotées en bourse. Des fonds dédiés aux PME et ETI seraient prévus dans les contrats d’assurance-vie. Les clients pourraient tout de même profiter de la liquidité et du cadre fiscal avantageux de cette dernière.

Les particuliers souscriraient directement des fonds de capital investissement et en cas de rachat ou de transmission, le client sera remboursé en titres d’entreprises. Actuellement, pour les placements dans les entreprises non cotées en bourse, il faut attendre la dissolution des fonds, parfois 10 ans plus tard. Cette réforme vise davantage les clients fortunés. En effet, 10% des contrats représentent 90% des encours d’assurance vie.

Une réforme pour l’avenir des entreprises françaises

L’annonce de cette réforme ravit les assureurs, puisqu’elle met en place des placements alternatifs aux fonds garantis en euros. L’investissement des Français dans les entreprises est en effet relativement bas depuis la crise financière de 2008. Seulement 7.6% des français affirment détenir des actions contre 16% en 2008. La réforme d’Emmanuel Macron a pour but d’encourager les particuliers à soutenir les entreprises et les Start-up locales. Ces contrats continuent de se développer en Europe et notamment au Luxembourg où ils rencontrent un franc succès.

Les compagnies d’assurances devraient sortir sous peu leur propre contrat d’assurance-vie en capital-investissement. La compagnie CNP Assurance prévoit ainsi pour la rentrée 2016 la sortie de son unité de compte « private equity » destiné au financement des ETI et des PME.