Aider la recherche contre la maladie de Parkinson avec BioCellVia

BioCellVia est une jeune start-up innovante. Elle a développé une nouvelle technologie permettant d’analyser numériquement les images obtenues lors de la phase préclinique, au cours du processus de développement des médicaments.

BioCellVia possède actuellement une série de tests pour le développement de médicaments pour les maladies respiratoires. En 2017, la start-up va développer des tests sur-mesure, permettant d’analyser numériquement l’effet des molécules candidates sur les maladies neurodégénératives dont font notamment partie les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

Les traitements contre Parkinson, le nouvel objectif de la start-up BioCellVia

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique dégénérative. Elle est encore méconnue et bien moins médiatisée qu’Alzheimer, mais touche pourtant 150 000 personnes en France. La maladie de Parkinson se développe surtout après 50 ans, mais environ 10% des parkinsoniens développent la maladie avant 40 ans.

Les premiers symptômes qui permettent de diagnostiquer la maladie de Parkinson sont une lenteur dans les mouvements, une rigidité musculaire et des tremblements au repos. Après quelques années, ils se traduisent par une perte de motricité, des difficultés de langages, et une perte des capacités cérébrales. Pourtant, ces symptômes évoluent à un rythme différent selon les patients.

La maladie de Parkinson se traduit par une mort lente des neurones dopaminergiques dans le cerveau. Ces neurones ont une fonction importante puisqu’elles fabriquent et libèrent de la dopamine, un neurotransmetteur qui aide à contrôler les mouvements du corps.

L’origine de la maladie est encore inconnue, même si certaines pistes sont avancées, comme le contact avec les pesticides, ou le facteur héréditaire.

La maladie de Parkinson étant dégénérative, aucun traitement ne permet d’en guérir. Il existe des médicaments permettant de ralentir le développement de la maladie, des traitements pour diminuer les tremblements, ou pour corriger les symptômes moteurs. Cependant le manque de traitements réellement efficaces est une source de frustration pour les patients.

L’objectif prochain pour les laboratoires sera de développer des médicaments permettant de prévenir la maladie de Parkinson et de stopper son évolution.

BioCellVia développera en 2017 des tests sur-mesure destinés à analyser numériquement les images obtenues suite aux tests précliniques effectués pour la maladie de Parkinson. Le processus de développement d’un médicament contre la maladie de Parkinson étant long et complexe, l’innovation apportée par BioCellVia permet d’accélérer ce processus. Les laboratoires qui bénéficient de la technologie de BioCellVia pourront produire des médicaments contre la maladie de Parkinson plus efficacement, et réaliser ainsi un gain de temps et d’argent.

Actuellement, BioCellVia lève des fonds sur la plateforme Sowefund. N’hésitez pas à soutenir BioCellVia et à prendre part à l’aventure! Pour en savoir plus rendez-vous dès maintenant sur Sowefund !