Une semaine, une idée#17 : Chocolà

Réalisables ou non, bonnes ou mauvaises, les idées méritent tout de même que l’on prenne le temps d’en parler, afin de décider si oui ou non, « on tient quelque chose ». Chaque semaine, nous tourmentons une personne du bureau jusqu’à ce qu’elle nous expose ce qui lui trotte dans la tête. Aujourd’hui, Jean-Philippe nous annonce son idée !

Parfois farfelues mais aussi parfois ingénieuses, découvrez avec nous l’idée de la semaine.

COMMENT L’IDÉE A GERMÉ ?

Qui n’a jamais eu un coup de mou ? Un moment de stress où tout ce dont on envie est de décompresser un bon coup ? Personnellement nous chez Sowefund, quand ces petits désagréments nous arrivent on se ru sur le chocolat … Vous aussi ? Alors découvrez Chocolà l’application faite pour vous !

EURÊKA

Chocolà est une application qui se synchronise avec les objets connectés au corps (smart watch, fitbit, etc..) afin de déceler les périodes de stress, d’angoisse, de tristesse. Après une période d’apprentissage, l’application devient capable de déceler avec précision ces périodes de MGC (manques graves de chocolat) et fait tout pour y remédier. Ces périodes sont alors visibles grâces à des alertes qui vous sont envoyées sur votre smartphone.

Les alertes se catégorisent en fonction de la gravité de la situation :

  • L’alerte de Niveau 1 : affiche un écran agréable vous rappelant que « Murielle, tu as une tablette dans ton tiroir de gauche, respire et prends un carré, tout va bien se passer. ». Si le téléphone détecte des sanglots, soupirs ou hurlements c’est que le tiroir est vide, il entre alors en Niveau 2.
  • L’alerte de Niveau 2 : un coursier est dépêché sur place avec une sélection des plus délicates attentions chocolatées afin de vous redonner le sourire. Toutefois, il peut arriver, lors de grosses colères ou de gros chagrins que l’on craque totalement… Alors si le coursier est agressé verbalement ou estime votre état est trop lamentable, il peut enclencher le Niveau 3.
  • L’alerte de Niveau 3 : l’application envoi un signal de détresse à votre contact d’urgence que vous aurez renseigné au préalable. Il peut s’agir d’une amie, de votre sœur, de votre mère, etc. Au moment où celui-ci recevra votre alerte, un selfie de vous à l’instant T sera envoyé. Il a pour vocation de diagnostiquer la gravité de la situation. L’alerte de niveau 3 étant la plus élevée il peut également exister des « extras » que votre « chocontact » pourra vous apporter, comme par exemple votre glace préférée (achat et réservation se faisant directement sur l’application Chocolà !).

« C’EST UNE BONNE IDÉE MAIS… »

Obtenir un peu de chocolat lorsque ça ne va pas est une bonne idée, mais il faut rester vigilant et ne pas pousser les personnes à devenir dépressives pour qu’elles puissent obtenir ce qu’elles souhaitent.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce concept ! Selon vous, l’application Chocolà peut-elle fonctionner ou doit-elle rester dans la tête de Jean-Philippe ? Quelles seraient vos recommandations pour que cela fonctionne ?

Commentaire lié: “Une semaine, une idée#17 : Chocolà

  1. Yanick dit :

    Je reconnais bien là une application de gourmand!!!

Les commentaires sont fermés.