Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Top 10 des débouchés de l’intelligence artificielle (1/3)

Top 10 des débouchés de l’intelligence artificielle (1/3)

Dans cet article, nous présentons un scope des débouchés actuels de l’intelligence artificielle, dénomination vague et pas toujours appréhendée de tous. Les termes deep learning, machine learning, IA sont étayés par des exemples concrets afin de permettre de comprendre toute la richesse et le potentiel de l’intelligence artificielle pour le grand public et les professionnels. 

Intelligence artificielle : pour quoi faire ?

Le but de l’intelligence artificielle n’est pas de recréer l’intelligence humaine au point de nous supplanter, mais d’accompagner l’Homme en effectuant des tâches qui requièrent un effort intellectuel et de contextualisation par l’être humain. Il s’agit de tirer des réponses à application immédiate et en analyser des masses de données colossales très longues. L’idée est donc d’assister l’humain dans son processus de prise de décision en lui libérant du temps pour d’autres activités.

L’Intelligence artificielle pour les particuliers

1. Les assistants personnels : l’exemple de Google Assistant

Les assistants personnels intelligents ou VPA (Virtual Personnal Assistant) sont des outils informatiques de gestion de tâches quotidiennes comme la rédaction de messages, de mails ou encore la gestion de l’agenda. Ces dernières années, le machine learning a permis de rendre ces assistants de plus en plus précis et personnalisés pour un résultat troublant.

Prenons comme exemple ici, Google Assistant, la dernière version d’assistant virtuel proposé par Google. Cet assistant a été programmé pour être conversationnel, c’est-à-dire que vous pouvez lui poser une question pour continuer avec des questions en rapport avec sa réponse et l’assistant s’adaptera à la conversation en fonction du contexte et des informations et vous communiquera à l’oral l’information demandée.

2. La traduction automatique : l’exemple de Google Neuronal Machine Translation

Jusqu’à il y a peu de temps, la traduction automatique fonctionnait comme un dictionnaire bilingue qui traduisait mot par mot ou phrase par phrase, sans mise en contexte. Grâce au machine learning, Google a amélioré son Google Translate permettant de traduire un texte en prenant en compte le contexte dans son ensemble. Cela permet une meilleure traduction entre langues d’origines et de cultures différentes comme les langues occidentales et orientales. En effet, le chinois où l’ordre des phrases a beaucoup de signification ne peut être traduit mot à mot et le traducteur intelligence de Google pallie les lacunes des précédents traducteurs à ce sujet en ajoutant une contextualisation de la traduction avec un traducteur intelligent.

3. La voiture autonome : le système de navigation Waymo

Elles sont là, elles arrivent sur nos routes et c’est également grâce à l’intelligence artificielle.

En effet, via la coordination d’un certain nombre de systèmes et de détecteurs entre eux, il est possible de remplacer l’intelligence de l’être humain par une machine et de se laisser conduire par sa voiture.

Bien sûr, il existe divers niveaux d’autonomies, du niveau 1 où le conducteur laisse seulement le contrôle de la vitesse à la voiture, au niveau 5 où le conducteur n’intervient en rien si ce n’est pour la destination.

Waymo, la filiale de Google est en train de mettre en place un système qui permettra aux constructeurs automobiles de rendre leurs voitures autonomes au niveau 5.

En effet, l’intelligence artificielle du système est composée de capteurs capables de détecter les éléments extérieurs dans un périmètre à plus de 200 mètres de distance dans toutes les directions et de répondre à toutes les situations d’urgence. Cela permettra par exemple repérer si un piéton souhaite traverser et adapter son comportement en fonction.

4. Les objets connectés et la maison intelligente : la solution de gestion intelligente de l’énergie de Ubiant

Votre maison va devenir de plus en plus connectée sans même que vous vous en rendiez compte et ce, pour le bonheur de tous. Grâce aux objets connectés, vous êtes déjà au courant de quand arroser vos plantes, de quels produits vont bientôt se périmer, de la qualité de votre sommeil ou de votre brossage de dents, mais bientôt tous ces systèmes seront centralisés et automatisés par une intelligence artificielle coordinatrice.

La solution Hemis basée sur l’intelligence artificielle de Ubiant permet de gérer la consommation d’énergie (température, luminosité, qualité de l’air) de la maison, via les objets connectés présents, de manière optimale en étant centrée sur votre confort. En fonction de votre ressenti, la solution s’auto-adapte pour fournir le niveau de confort maximal tout en consommant le moins possible, un vrai habitat intelligent.