Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Le secteur agricole 3.0

Le secteur agricole 3.0

Quand l’agriculture prend place dans le milieu du Crowdfunding

Inexistant il y a quelques années, le secteur agricole fait désormais partie intégrante du crowdfunding. Il représentait en 2016 1% des sommes investies dans le financement participatif en France.  Les agriculteurs ne font plus appel aux banques pour financer leurs projets mais aux sites internet de financement participatif. Ce concept permet aux contributeurs de défendre leur région et leur patrimoine au travers de leur contribution afin de maintenir les agriculteurs dans une situation seine.

L’agriculture figure parmi les plus gros marchés mondiaux, ce secteur a donc besoin d’innover pour avancer et optimiser ses processus de fabrication, production et d’élevage, afin de pouvoir faire face aux attentes des consommateurs de plus en plus exigeants. Ces dernières années une nouvelle génération pleine d’idée a vu le jour, souhaitant replacer le made in France au centre des priorités. Des start-ups spécialisées sont ainsi nées dans le domaine de l’innovation agricole.

L’AgTech un secteur en devenir

Le nombre d’habitant en 2050 sur la planète sera de 9.7 milliards, l’enjeu est donc dès aujourd’hui de pouvoir repenser l’industrie agroalimentaire, en commençant par la production agricole.

Le secteur de l’AgTech va permettre de proposer et de développer des solutions et alternatives pour améliorer le quotidien des agricultures qui est dorénavant rythmé par les drones, les objets connectés, la big date et les logiciels informatiques, ainsi que d’améliorer les facteurs de productivités. L’AgTech permet ainsi de facilité la vie des exploitants agricoles et leurs permettent de développer une agriculture durable.

Selon le rapport agriculture-innovation 2025 du ministère de l’Agriculture, 79 % des agriculteurs connectés reconnaissent l’utilité d’internet et 70 % d’entre eux installent des applications professionnelles sur leur téléphone. Entre 2013 et 2015, le ministère constate 110 % d’augmentation de l’utilisation des applications professionnelles. L’AgTech, la filière agricole de la FrenchTech, semble avoir un bel avenir.

Une nouvelle génération au coeur de se développement

La France n’est pas en reste dans le domaine de l’Agritech, nous sommes pionniers dans ce secteur, c’est ainsi que de nombreuses tendances voient le jour dans le secteur de l’agriculture depuis quelques années et deviennent réalités. Si l’on se penche d’un peu plus près sur les créateurs de ces start-ups dans l’AgTech en France, on peut constater qu’un même profil en découle, en effet ce sont en général des jeunes entre 25 et 35 ans, issues d’école d’ingénieur ou de commerce. Nous assistons à une nouvelle génération qui souhaite adapter les technologies de demain au besoin des exploitations.

Les entreprises de la AgTech ont plusieurs objectifs, notamment celui de faciliter  le travail des agriculteurs et des éleveurs. Pour améliorer les performances et réduire l’utilisation de pesticide et d’engrais. Les domaines couverts par la AgTech sont donc très variés : Objets connectés, logiciels de gestion, crowdfunding spécialisé ou marketplace.

En février, 499 entreprises ont ainsi attiré en 2015, 4,6 milliards de dollars d’investissement dans les AgTech, alors que l’année précédente, elles n’avaient attiré que 2,4 milliards de dollars. On peut donc constater que ce secteur est en pleine croissance, avec 92 % de croissance entre 2014 et 2015, après une hausse de 166 % entre 2013 et 2014.

Un marché en mutation

Plusieurs tendances émergent autour de l’agriculture et parviennent à se matérialiser, les marketplace et les e-commerçants dominent les levés de fonds, suivis des sociétés spécialisées en biotechnologie et du développement des objets connectés.

Les startups sont de plus en plus nombreuses sur ce secteur porteur et mondial, mais concernant le capital-risque, trois catégories sont importantes : la protéine durable, drones et robotique et la technologie d’aide à la décision.

De jeunes start-ups françaises

C’est ainsi que de nouveaux concepts naissent chaque jour, comme la conception, la fabrication et la maintenance de système éco industriels pour l’élevage d’insectes assurée par Entomo Farm qui se positionne aujourd’hui comme le premier équipementier de la filière entomocole, la jeune entreprise a développé et breveté un système industriel pour le nourrissage, l’élevage et l’abattage d’insectes, permettant de produire en grande quantités des protéines animales. Toujours dans le même secteur la start up Axioma, a développé des produits biostimulants, destinées à stimuler de manière naturelle les processus physiologiques des productions agricoles végétales et animales, qui a notamment rejoints fin 2016 la ferme digitale afin de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante et durable.

L’Agtech n’a donc pas fini de nous surprendre, l’industrie agroalimentaire et de fabrication de produits finis, est en pleine mutation, l’innovation étant prioritaire, ce secteur est en plein essor.

Nous vous proposons de découvrir Entomo Farm qui se positionne sur ce marché dynamique. La start-up vient d’ouvrir sa plateforme de financement, vous pouvez prendre part à son capital et ainsi participer au développement de sa structure.

Découvrir Entomo Farm sur Sowefund