Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

La technologie au service de l’handicap

La technologie au service de l’handicap

En 2015 en France, 12 millions de personnes ont été touchées par le handicap. Afin d’aider la population en situation de handicap, de tenir compagnie aux personnes encore indépendantes, mais en perte d’autonomie, ou encore aux enfants. La robotique se veut inventive en prenant des initiatives et en développant de nouvelles solutions. La technologie peut ainsi rendre service à de nombreux domaines.
Plusieurs types de mesures, ont été mises en place en France, notamment contenues dans la loi n° 87-517 de 1987 en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés, qui impose à toutes les entreprises privées et publiques de 20 salariés et plus d’employer 6% au moins de personnes handicapées.

Un marché plein d’espoir

Le marché du handicap est difficile à mesurer, cependant le vieillissement de la population et l’essor de la Silver Economy, devrait représenter plus de 130 milliards d’euros en France en 2020, permettant d’ouvrir de nouvelles opportunités à ces jeunes entreprises innovantes capables de répondre aux problématiques d’autonomie.
Grâce aux progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle, le secteur technologique offre de nouveaux espoirs pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées.

Des entreprises ont ainsi mis au point des systèmes destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées et en perte d’autonomie. Elles sont de plus en plus nombreuses à investir et s’installer sur ce domaine l’innovation au service du handicap. Certaines s’adaptent avec le matériel médical en aidant le personnel au travers de leurs soins, alors que d’autres viennent faciliter la vie des personnes souffrant de handicap.

De nos jours, l’innovation a, à cœur de se développer dans différents domaines du handicap.

Assister la chirurgie

Des appareils voient le jour afin d’aider aux plus près les chirurgiens dans leur travail, leur donnant ainsi une aide afin d’être plus pointue, plus précis et de réaliser des opérations dont ils n’étaient pas capables avant. À Paris à l’hôpital Necker depuis décembre 2016, le Da Vinci Xi est expérimenté. C’est un robot chirurgical pédiatrique conçu par la société Intuitive Surgica. Ce robot a permis d’opérer une dizaine d’enfants.

L’impression 3D

Aujourd’hui, l’impression 3D aide les personnes ayant un handicap à concevoir différents outils sur-mesure destinés à leur faciliter le quotidien et à leur donner espoir. Ainsi, un centre de rééducation de Kerpape à Ploemeur, dans le Morbihan a compris l’intérêt et au sein de cet établissement a vu le jour le laboratoire Rehab-Lab afin de permettre aux patients de fabriquer eux-mêmes leurs aides techniques, afin d’améliorer leur autonomie et de les impliquer. « L’objectif est de rendre le patient acteur de son autonomie et de sa rééducation », explique Jean-Paul Departe, ingénieur au laboratoire électronique de Kerpape.

La perte d’autonomie

Certains modèles permettent d’aider les personnes en perte d’autonomie, ils se situent entre domotique et télé médecine. Des avancées technologiques permettent de suivre l’activité quotidienne des personnes plus âgées et de pouvoir prévenir les proches de la personne en cas d’accident.

Auxivia a ainsi développé des services innovants, basés sur des objets connectés, pour améliorer le bien-être et la qualité de prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie. Les services développés par Auxivia s’adressent dans un premier temps aux maisons de retraites médicalisées (EHPAD) et serviront ensuite le développement du secteur du maintien à domicile.

Le domaine sportif 

Si il y a bien un domaine où l’innovation technologique est pionnière, c’est dans le handisport. En l’espace de quelques années, les progrès technologiques ont bouleversé les modes de pratiques et élargis les possibilités pour les athlètes invalides.
Un prix a ainsi vu le jour, les awards pour les chercheurs paralympique. Permettant d’inciter à la recherche et de récompenser les innovations permettant de faciliter la vie des sportifs handicapés en leur redonnant espoir.

L’enfance et le handicap

L’évolution des nouvelles technologies a ouvert, dans le domaine de la compensation du handicap des perspectives qui semblait inimaginable il y a quelques années. L’interaction entre humain et machine permet d’espérer des miracles médicaux.
Jeu et robotique ont démontré leur grand potentiel pour aider les enfants ayant des troubles du comportement, de la communication et des interactions sociales. En suivant les recommandations scientifiques, Leka combine aujourd’hui le pouvoir de ces deux solutions.
La jeune entreprise a ainsi développé un jeu éducatif et robotisé pour aider à mieux prendre en charge les enfants ayant des difficultés motrices, intellectuelles, comportementales et sociales.

Les avancées robotiques permettent d’améliorer la prise en charge de l’handicap et de pouvoir améliorer le confort et le quotidien des personnes, sous plusieurs formes : robotique, intelligence artificielle, création 3D.

Chez Sowefund, nous proposons d’investir sur ce secteur, avec Leka qui se positionne sur ce marché dynamique et en croissance en apportant un concept novateur et plein d’avenir. Pour en savoir plus sur ce projet et découvrir ses points forts, rendez-vous sur notre site !

Investir dans la start-up Leka