Pourquoi investir dans les start-up lorsqu’on est jeune ?

Avant 30 ans, l’épargne disponible des jeunes est souvent limitée et envisagée à court terme (premiers impôts, première voiture, premier appartement, nouvelles habitudes de vie). La vie professionnelle vient de commencer et le premier réflexe n’est évidemment pas celui de penser à l’avenir de ses finances à long terme. Pourtant, mettre de côté quelques euros par mois, et les investir dans des actifs à fort potentiel est une stratégie qui peut s’avérer extrêmement payante, nous vous expliquons pourquoi.

Se constituer dès aujourd’hui un capital pour les prochaines étapes de la vie

Penser à devenir propriétaire, à l’étude des enfants qu’on n’a pas encore, préparer sa retraite, … sont autant préoccupations lointaines lorsque l’on vient de finir ses études et de décrocher son premier job. Pourtant, placer quelques centaines d’euros selon ses capacités dans des actifs de long terme permet de préparer un petit capital qui fructifiera pendant quelques années permettra par la suite de se préparer plus sereinement à des événements de la vie souvent coûteux.

Investir dans une société non cotée aujourd’hui est certes risqué et les fonds investis ne sont plus disponibles pendant un certain temps (8 ans pour pouvoir bénéficier d’avantages fiscaux sur les revenus de ses placements). Mais la rentabilité peut être importante et constituer par la suite des apports si l’on souhaite acquérir un bien immobilier, par exemple.

De même, en France, notre système de retraite n’est pas viable à long terme. Disposer d’un matelas de sécurité et d’une épargne à développer tout au long de sa vie professionnelle permet de penser sereinement à son avenir. L’investissement dans les start-up permet d’atteindre un rendement supérieur aux autres types de placement (livrets, obligations, immobilier, actions cotées), ce qui accélère la constitution d’un capital plus important.

Profiter d’avantages fiscaux pour l’avenir

L’investissement dans les start-up en France permet de bénéficier d’avantages fiscaux au moment de l’investissement et à la revente de ses titres.

Aujourd’hui, 18% du montant investi dans des start-up peut être déduis de son impôt sur le revenu, et 50% de son ISF, à condition pour l’investisseur de garder ses titres pendant 5 à 8 ans.

L’investissement de long terme est également valorisé à travers les Plan d’Epargne en Actions (PEA classique ou PEA-PME). A travers ces plans, les épargnants peuvent détenir des actions d’entreprises cotées ou non. Ces plans permettent de bloquer des fonds pendant 5 ans au moins et de n’avoir aucun impôt à payer sur les revenus du capital (plus-values de cession et dividendes reçus). L’investissement dans les start-up est particulièrement pertinent pour ce type de plan.

L’investissement dans les start-up est accessible à tous

Il y a encore quelques années, l’investissement dans les start-up était réservé à des investisseurs qualifiés, ayant des capacités de financement plus importantes que la majorité des épargnants. Depuis l’avènement de l’investissement participatif, cette possibilité est ouverte à tous. Les plateformes de crowdfunding, telles que Sowefund, proposent aux particuliers petits porteurs d’investir dans le capital de start-up à partir de 100€. Ainsi, pas besoin d’avoir de gros revenus ni une grosse épargne pour pouvoir devenir acteur du capital-risque et bénéficier des avantages cette activité d’investissement.

Un beau moyen de participer à l’économie réelle et l’effort d’innovation

Investir dans les start-up c’est investir directement au capital d’entreprises innovantes qui crééent de la valeur dans l’économie locale et des emplois, et donc prendre part à une aventure entrepreneuriale riche. En 2015, 67% des start-up françaises ont réalisés des embauches, et sur 10 emplois créés par ces entreprises, 8 étaient des CDI. Les emplois stables sont privilégiés par ce type d’entreprises, qui ont besoin de stabiliser leurs effectifs dans le temps et de se constituer des équipes solides.

Les start-up participent aussi grandement à la création de valeur et d’innovations en France, ce qui stimule très positivement notre économie, à la fois sur notre territoire, mais aussi dans son rayonnement international. D’ailleurs, ces dernières années, la délégation françaises au CES de Las Vegas, le grand salon mondial de l’innovation numérique et de la tech, était l’une des plus importantes au monde. Preuve que nos entreprises ont du talent et des perspectives de croissance très importante.

Les start-up d’aujourd’hui sont notre économie de demain, nos futurs usages numériques, la réponse à nos futurs besoins et un esprit en accord avec votre vision de la société et de l’économie.

Sowefund vous propose, à travers sa plateforme, d’investir dans des start-up à fort potentiel et innovantes. A partir de 100€, vous pouvez à la fois vous constituer une épargne qualifiée, préparer votre avenir (immobilier, retraite), participer à l’économie réelle, et bénéficier d’une activité de placement attractive, tout en participant à une riche aventure entrepreneuriale. Venez découvrir les projets actuellement en cours de financement sur notre plateforme, et trouver un avenir à votre Livre Jeune 😉

Petites recommandations

L’investissement dans les start-up est un placement risqué et peu liquide. Les fonds sont bloqués pendant plusieurs années, jusqu’à une opportunité de vente, bien moins flexible que sur les marchés financiers ou sur des livrets. Par ailleurs, le risque de perte en capital est plus important que sur d’autre type d’actifs, il ne faut donc pas placer l’intégralité de son épargne dans ce type de placements, mais une part raisonnable dont l’investisseur n’aura pas besoin à court terme.

Il ne faut cependant pas oublier que les placements réalisés dans les start-up et plus largement les PME non cotées sont les plus rentables du marché, selon une étude AFIC.

Si vous avez des questions ou besoin de conseils, n’hésitez pas à solliciter l’équipe de Sowefund dans vos activités de placements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *