Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Ouverture de Station F : le début d’une nouvelle ère pour l’entreprenariat ?

Ouverture de Station F : le début d’une nouvelle ère pour l’entreprenariat ?

La très attendue Station F a ouvert ses portes, ce jeudi 29 juin à Paris au cours d’une soirée mémorable, Sowefund a eu la chance d’y participer … On vous fait le debrief !

C’est au sein d’un monument historique monumental, que Station F a pris ses quartiers : la Halle Freyssinet, ancien bâtiment de stockage de marchandises en provenance de la Gare d’Austerlitz. Xavier Niel n’a pas fait les choses à moitié pour accueillir près de 1000 startups : le lieu a une superficie de 34000 mètres carrés, et se définit de ce fait comme le plus grand campus de startups au monde ! Le patron de Free, Xavier Niel, est en voie de devenir le plus important mécène de l’entreprenariat, en effet c’est à ses frais que l’imposante Station F a été bâtie pour un budget de 250 millions d’euros. Des invités prestigieux étaient alors présents au cours de cette soirée d’inauguration : la maire de Paris Anne Hidalgo, Emmanuel Macron, fervent défenseur des startups ainsi que Xavier Niel, pour un public enthousiaste constitué de 2000 personnes (startuppers et étudiants).

Station F : place rêvée pour les startupers

Elle est divisée en 3 pôles distincts, chacun important par sa taille et sa qualité. Le pôle évènementiel est composé d’un auditorium de 360 places, dans lequel aura lieu des conférences pour donner en autres des conseils aux entrepreneurs, des bureaux privés, une boutique éphémère, un fab lab et un café de co-working offert au public. Le deuxième pôle est quant à lui dédié aux startups, réunit 3000 postes de travail et programmes d’incubation (une vingtaine de programmes d’accélération de startups seront gérés par des monstres de l’économie tels que Facebook, Microsoft ou BNP-Paribas). Cet espace sera ouvert 24 heures sur 24. Le troisième élément sera agencé par un restaurant (ayant une capacité de 1000 places assises) ainsi qu’un bar ouvert en continu (cette partie sera ouverte plus tard dans l’année). Des développements futurs sont également prévus dès l’été prochain : un espace de co-living est actuellement en construction à Ivry-sur-seine (à 10 minutes à pied). Les logements seront regroupés en 3 tours, soit 100 appartements avec une capacité d’accueil de 600 entrepreneurs. Station F promet d’être LE lieu paradisiaque de l’entreprenariat.

Un milieu international

L’objectif de Station F est certes de fédérer l’écosystème entrepreneurial parisien et hexagonal, mais aussi d’attirer des startups étrangères. La directrice du campus, Roxanne Varza, a de ce fait commencé son introduction par un discours en anglais. Via son propre programme d’incubation, Founders Program, les candidatures étaient principalement d’origine américaine, chinoise et anglaise. Station F a sélectionné près de 200 entreprises dont 40% ont été fondées par des femmes. C’est un programme regroupant des startups en amorçage, d’une durée de minimum 3 mois jusqu’à ce que l’entrepreneur le souhaite ou que son équipe ait atteint un effectif de 15 personnes. Le coût est de 195 euros par mois et par poste de travail. Le Fighters Program vise quant à lui une catégorie précise d’individus : jeunes de zones défavorisées, immigrants et réfugiés, et offre le Founders Program pendant un an. Des grands groupes internationaux vont également assurer des programmes d’incubation. Ils sont aujourd’hui 24 : Vente-privee aura son incubateur spécialisé dans la FashionTech, BNP-Paribas pour les FinTech, Thales sera spécialisé dans la cybersécurité, et bien d’autres encore…

Emmanuel Macron, acclamé durant son passage, conclura son intervention par « Entrepreneur is the new France ». Paris pourrait-elle de devenir la capitale des startups ?