Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Alliance Gravity : Médias et éditeurs français partagent leurs données

Alliance Gravity : Médias et éditeurs français partagent leurs données

Nous sommes à l’ère du digital, dans une économie numérique qui évolue vite. Le marché de la publicité s’adapte à cette évolution et change. Il existe moins de ressources publicitaires, les supports traditionnels comme la télévision, la radio, la presse, l’affichage et le cinéma sont de moins en moins utilisés au profit du numérique. Il est donc de plus en plus difficile pour les médias de s’imposer face à la forte concurrence de Google et Facebook qui sont très présents sur les supports numériques.

Pour pallier aux difficultés de s’imposer sur le marché de la publicité, une centaine de médias vont créer l’Alliance Gravity. Il s’agit d’une plateforme d’achat d’espaces publicitaires commune et automatisée destinée aux annonceurs. La particularité de cette plateforme est que les membres du groupe Alliance vont se partager les données des internautes dont ils disposent. Cela leur permettra de mieux cibler les utilisateurs et de commercialiser une offre plus précise et donc plus chère aux annonceurs. Ils seront plus performants dans la publicité appelée « programmatique » qui représente déjà 53% des ventes de publicité en 2016 (avec une hausse de 51% en un an) et qui pourrait atteindre les 75% d’ici 2020. La publicité programmatique désigne l’activité publicitaire pour laquelle l’achat d’espace publicitaire, la mise en place des campagnes et leur diffusion sont réalisés de manière automatisée.

Les éditeurs seuls ne sont pas en mesure de tirer pleinement profit de leurs données. Le président de Lagardère Active, Denis Olivennes, s’exprimait à ce sujet : « Seuls, nous sommes des nains dans ce domaine », « Notre complémentarité sur la data est beaucoup plus importante que notre concurrence sur les contenus, plus nous serons nombreux, mieux nous nous porterons ».

Le projet Gravity, initié au départ par Les Echos et Lagardère Active (Europe 1 et Paris Match), réunit de nombreux autres médias comme L’Equipe, M6, Condé Nast (Vogue), Prisma Media (Femme Actuelle), Marie-Claire, Next Radio TV (BFMTV, RMC) et des grands groupes de presse régionale avec Centre France La Montagne, La Dépêche, Sud Ouest, Le Télégramme. Les médias et les groupes de presse ne sont pas les seuls membres de l’alliance, l’opérateur télécom SFR rejoint le groupe avec ses médias (L’Express, Libération).  Le distributeur FnacDarty ainsi que l’héritier des pages jaunes, So Local Group y sont également intégrés. Au total, Gravity touche 44% des internautes français chaque jour, ce qui correspond à 16 millions de personnes. Dans les prochains mois, de nombreux partenaires viendront s’ajouter au groupe et renforceront encore leur alliance.

Ce sont 10 milliards de données qui seront collectées chaque mois par Gravity. Des données socio-démographiques, de géolocalisation ou encore des données intentionnistes qui permettront au groupe de rivaliser avec les géants Facebook et Google dont la force repose essentiellement sur les quantités de données qu’ils détiennent.

 

C’est dans ce contexte d’une économie numérique, dont les données personnelles sont un élément clé ayant une place centrale, qu’intervient la startup Onecub. La plateforme Onecub assure le stockage, la sécurité et le suivi des données en les rendant anonymes afin de pouvoir réaliser des études. Onecub est en capacité d’exploiter des statistiques d’usage de tous les services en ligne à travers un observatoire du digital et permettra aux entreprises de bénéficier de statistiques en temps réel sur les pratiques des consommateurs. Onecub applique le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), grâce à l’intégration du module Onecub sur leur site internet, toutes les entreprises et organismes pourront facilement et de façon transparente collecter les données de leurs usagers, et attester de leur conformité avec la loi. Onecub s’adresse aussi aux internautes et leur permet de retrouver facilement toutes les données qu’il a transmis en ligne à des prestataires de services ou des entreprises, grâce à son mail.

Nous vous proposons de découvrir Onecub sur Sowefund, qui réalise une levée de fonds. Vous pouvez prendre part à son capital et ainsi participer au développement de sa structure.

 

 

Découvrir Onecub sur Sowefund