audacieuses

Sowefund rencontre les Audacieuses

Cette semaine, l’équipe Sowefund s’est rendue dans un lieu prestigieux, le bâtiment de BNP Paribas rue Bergère à Paris, afin de passer une soirée unique aux cotés des Audacieuses ! En effet, ce 16 Mai 2017, avait lieu une conférence exceptionnelle placée sous le signe de l’Audace afin de rencontrer des entrepreneures du changement. Au cours de cette 3ème édition du programme d’accompagnement Les Audacieuses, Sowefund a eu le plaisir de découvrir 7 lauréates proposant chacune un projet humain et plein d’avenir.

Qu’est-ce qu’une Audacieuse ?

Aujourd’hui, les inégalités hommes-femmes persistent même dans le domaine des startups. En 2016, seulement 3 entreprises sur 10 ont été créées par des femmes. Le concours Les Audacieuses a donc pour objectif de favoriser à la fois l’émergence d’entrepreneurs sociaux mais également d’aider des femmes talentueuses à s’émanciper et à réussir leur startup. Cet appel à projet d’entreprenariat social pour les femmes a permis à nos 7 finalistes d’être hébergées à la Ruche et accompagnées par La Social Factory (incubateur de start-ups sociales). Au cours de cette soirée, les candidates nous ont offert des programmes surprenant par leurs côtés humain et innovant. Etre audacieuse, c’est être à la fois entrepreneur et moderne.

Quels projets audacieux ?

7 startups extrêmement différentes ont pitché afin de convaincre leur audience. Les Fleurs d’Ici a été la première à se présenter. Cette idée a pris forme suite à un constat alarmant : aujourd’hui, 85% des fleurs que l’on trouve en France viennent de l’étranger, où elles sont produites, puis transportées dans des conditions sociales et environnementales qui laissent à désirer. Cette entreprise est une coopérative de producteurs horticoles d’Ile de France qui propose des fleurs locales et de saison aux particuliers et aux entreprises. En réduisant le circuit de distribution, Les Fleurs d’Ici ont un triple rôle : elles offrent des fleurs plus fraiches à un prix plus juste, protègent l’environnement et sauvegardent les emplois en France.

Nous avons découvert ensuite La Fabrique Nomade, qui agit pour la valorisation et l’insertion professionnelle des artisans migrants en proposant des parcours d’accompagnement leur permettant de mettre en avant leurs compétences artistiques et manuelles.

Saviez-vous que Steve Jobs et Bill Gates sont atteints du syndrome d’Asperger ? Etre différent peut également être synonyme de réussite et c’est cette valeur que défend Asper’team. Son objectif est donc de faciliter l’insertion professionnelle et le maintien durable des personnes atteintes d’autisme par le biais de solutions digitales.

La startup Graapz, quant à elle lutte contre le gaspillage alimentaire en mettant en relation des personnes souhaitant accéder à des fruits et légumes à bas couts et des membres actifs récoltant les invendus chez des commerçants partenaires.

Peligourmet est le fruit d’un pari ambitieux : assurer le co-voiturage de produits locaux afin de permettre aux petits producteurs régionaux de trouver des débouchés en ville et aux citadins d’accéder à leurs produits (une très bonne nouvelle pour les gourmands !).

Game of Good associe virtuel et prise de conscience, notamment en créant des expériences de réalité virtuelle sur des grands sujets de société (vivre le parcours rempli de danger d’un migrant par exemple…) afin de sensibiliser le public à ces thèmes.

L’éducation a également fait partie des pitchs : Thot est une école de français pour les réfugiés et permet aux migrants de bénéficier d’une formation diplômante et d’excellence en français.

Cette belle soirée s’est clôturée par la remise de 3 prix : Thot a remporté l’Office Franco-Québecois pour la jeunesse, Peligourmet a gagné le prix de BNP Paribas et Asper’team a reçu le prix Fondation d’entreprise KPMG France.  Nous souhaitons à chacune de ces startups de continuer sur leur belle lancée !