incubateur

LA STATION F VA BIENTÔT OUVRIR SES PORTES

L’ouverture approche à grands pas, Station F va bientôt recevoir les programmes d’incubation et d’accélération et accueillir les start-ups, pour être la plus grande place d’accueil de l’entreprenariat au monde. Dès juillet 2017, les bureaux seront ouverts et les entrepreneurs pourront s’installer et travailler dans un espace qui leur est dédié.

Que signifie le terme : Incubateur ?

Le terme incubateur est un dérivé de l’expression utilisée dans le secteur agricole, les incubateurs des start-ups suivent ainsi la même logique et ont pour vocation d’aider les jeunes entreprises dans leurs premiers pas sur le marché, où il est compliqué de pouvoir se frayer une place.

Les incubateurs les aident à évoluer dans un climat plus calme, protecteur. Ils peuvent ainsi leur apporter un lieu où travailler, en les plaçant avec d’autres entreprises leur permettant ainsi de développer leurs réseaux et leurs expériences.

Les services proposés par les incubateurs peuvent être différents de l’un à l’autre, certains seront gratuits et d’autre à des tarifs très avantageux, toujours adaptés aux problèmes posés aux entrepreneurs.

Que signifie le terme : Accélérateur ?

Les accélérateurs de start-ups organisent des programmes courts mais intensifs, destinés à accélérer le développement des entreprises. L’accélérateur se fixe pour objectif d’accélérer le développement des entreprises. Il faut noter que les accélérateurs acceptent un nombre restreint de jeunes entreprises, qu’ils sélectionnent sur un dossier de rencontre.

Ce système permet d’apporter plusieurs services utiles au lancement des start-ups. Le mentorat et l’accompagnement sont les atouts majeurs, qui permettent aux jeunes entrepreneurs de bénéficier de conseils, de contact, d’expérience et de se créer un réseau. Il peut aussi leur permettre d’acquérir des formations gratuites sur plusieurs thématiques. L’accélérateur a pour but de nouer des partenariats internationaux permettant aux start-ups d’avoir un premier accès à des marchés très prometteurs.

Parmi les accélérateurs français on compte :

  • Boost in Lyon, un accélérateur basé à Lyon avec une structure associative.
  • The Family, un accélérateur parisien avec une structure privée soutenue par une vingtaine de business angels.
  • 50 Partners, un accélérateur parisien également, soutenu par un réseau d’entrepreneurs actionnaires de l’accélérateur et mentors des start-ups accélérés.
  • Numa, un réseau d’accélérateurs basé dans plusieurs grande villes telles que Paris, Barcelone, Moscou ou encore Mexico.

Aujourd’hui en France des accélérateurs et incubateurs américains de renommée mondiale mondial s’installe à Paris. Xavier Niel dirigeant d’entreprise français souhaite créer le plus grand campus au monde dans la capitale.

Station F

Station F le plus grand campus de start-ups au monde ouvrira ses portes au printemps 2017 dans le 13ème arrondissement de Paris, pour une « rentrée » des start-ups prévues au mois de juillet. Station F réunira tout un écosystème entrepreneurial sous un seul et même toit. Financé par Xavier Niel et la Mairie de Paris, ce lieu se veut comme un lieu d’échange entre entrepreneurs, investisseurs et grands noms du monde des technologies, où les start-ups pourront trouver tout ce dont elles ont besoin, un programme d’incubation mais aussi des bureaux.

Pour les jeunes entrepreneurs qui auraient des difficultés à accéder au logement, il sera proposé 100 appartements, qui pourront accueillir 600 entrepreneurs, soit six personnes par appartement.

L’espace se divisera en trois parties, la plus grande concernera l’espace des start-ups situé au centre qui comprendra 3 000 postes de travail et qui hébergera 10 programmes internationaux. Facebook, HEC, Vente-privee.com auront leurs propres incubateurs. La seconde partie accueillera l’espace évènementiel, composé de bureaux privés, de salles de réunions, d’un auditorium et d’un fab lab. Le dernier espace sera consacré au relationnel et networking, avec un restaurant. La volonté de Station F étant de ne pas être dans une bulle fermée.

« Nous sommes ravis d’être un partenaire fondateur de Station F. La France est importante pour Facebook et nous sommes enthousiastes à l’idée de réunir entrepreneurs, développeurs et start-up dans cet espace unique pour soutenir leur développement », a déclaré Sheryl Sandberg, numéro deux de Facebook.

Facebook prend place dans Station F

Facebook a annoncé qu’il installera son programme d’accompagnement de start-up dans Station F. Cet espace sera baptisé « Startup garage from Facebook ».

Roxanne Varza, directrice de Station F s’est réjouie de cette arrivée. « Nous sommes honorés que Facebook ait choisi Station F pour accueillir sa toute première initiative au monde dédiée aux start-up. Ce partenariat permettra à tout le campus d’accéder aux équipes et à l’expertise de Facebook. »

Ce programme concernera 5 start-ups dans un premier temps, dans des domaines différents. Elles développeront des services et applications d’intérêt général tels que la santé, l’identité numérique, le covoiturage ou encore la gestion des informations personnelles. À terme, Facebook souhaite mettre à disposition 80 bureaux et pourra accueillir entre 10 et 15 jeunes entreprises qui bénéficieront d’accompagnement par des experts et suivront des formations pour une durée de 6 mois chacune. Un investissement de plusieurs millions d’euros, qui laisse à penser que le géant américain croit en l’écosystème français.

«La France a donné naissance à des entreprises parmi les plus innovantes du monde et nous sommes heureux d’accompagner une nouvelle génération de startups, porteuses de croissance économique et de création d’emplois», a déclaré Sheryl Sandberg, lors de la conférence de presse.

Avant même l’ouverture de l’incubateur, Facebook a  déjà sélectionné 5 startups. Chekk (identité numérique, créée en 2013), Mapstr (loisirs et géolocalisation, créée en 2014), The Fabulous (santé, créée en 2013), Onecub (données personnelles, créée en 2012) et Karos (covoiturage sur courte distance, créée en 2014). Toutes ont au moins quatre ans d’existence et un produit sur le marché.

Onecub parmi les sélectionnées

Onecub, l’outil qui permet à chaque individu de collecter ses données en 1 clic et de les réutiliser dans n’importe quel service en ligne, vous permet de simplifier et de personnaliser votre expérience d’utilisateur.

La startup a été choisi par Facebook avant même l’ouverture de l’incubateur, grâce a ce soutien Onecub, franchit une nouvelle étape.

Onecub a mis au point une technologie assurant la sécurité et le suivi des données, et permet de réaliser des études. La start-up a rédigé une charte « Vie Privée » assurant aux internautes que leurs données personnelles restent leur propriété et qu’ils contrôlent leur accès ; les entreprises liées à Onecub se conforment, par extension, à cette charte.

“Olivier et Audrey, et leur équipe talentueuse ont réussi à transformer un rêve, un idéal : maîtriser ses propres données personnelles pour les réutiliser, les mesurer et les exploiter pour ses propres besoins, à soi. » Cyril Garnier – DG SNCF Développement

Nous vous proposons de découvrir Onecub sur Sowefund, qui vient d’ouvrir sa plateforme de financement. Vous pouvez prendre part à son capital et ainsi participer au développement de sa structure.

Découvrir Onecub sur Sowefund