marché

L’évolution de la place des animaux de compagnie dans la société

Le business des animaux de compagnie ne cesse de croitre ces dernières années. 4,9 Milliards d’euros sont dépensés chaque année par les ménages pour leur bien-être. La nourriture représente la part la plus importante des dépenses avec 3 milliards d’euros par an mais les autres segments sont aussi en croissance que ce soit le toilettage, les accessoires et même les pompes funèbres ou les assurances maladies.

Les animaux de compagnie au coeur de nos vies

Nous sommes prêts à dépenser beaucoup plus aujourd’hui pour le bien-être de nos animaux de compagnie que ce soit en alimentation ou en accessoires. Cela est permis grâce à l’évolution des modes de vie qui correspond à un pouvoir d’achat plus important.  L’animal de compagnie a un nouveau statut dans la société, il est un membre de la famille à part entière. Cette humanisation de l’animal conduit à l’amélioration des produits pour animaux mais aussi au développement de nouveaux.

Aujourd’hui, la nourriture pour animaux est plus sophistiquée, plus recherchée avec différents goûts, différentes saveurs. Les produits de beauté se sont aussi développés ainsi que les jouets et le mobilier. Tout est mis en œuvre afin que l’animal se sente bien. Leur santé est primordiale, les médicaments comme les tranquillisants sont de plus en plus nombreux. Se développe aussi de nouveaux concepts comme de la chirurgie esthétique pour animaux, des clubs de gymnastique, des chaines de télévision aux Etats-Unis et au Japon. Il y a même certains animaux de compagnie qui héritent du patrimoine de leur propriétaire. Le marché des animaux de compagnie progresse énormément ces dernières années grâce à la place importante qu’ils occupent dans notre quotidien. De nouveaux produits et services se développent pour répondre à la demande de plus en plus forte dans ce domaine.

Un marché en plein essor

Cet engouement génère une forte croissance à ces niveaux là mais également un boom des boutiques en ligne spécialisées proposant une gamme élargie de produits de plusieurs marques. Des produits innovants commencent à être commercialisés. Colliers connectés avec géolocalisation pour ne pas perdre son animal, distributeurs de nourriture intelligents qui dosent son repas, capteurs pour mesurer l’activité physique de l’animal. Ces produits sont maintenant populaires et participent au développement du marché des animaux de compagnie.

Une start-up prometteuse, MonAnimalPrivé.com est actuellement en cours de financement sur notre site. Il s’agit du premier site de ventes privées de produits et services dédiés aux chats et aux chiens. Elle propose des produits variés et se positionne sur un marché en pleine croissance avec une demande de plus en plus forte. Pour en savoir plus sur MonAnimalPrivé.com rendez-vous sur notre site internet !

Investir dans la start-up Mon Animal Privé

La vente privée : Un marché en forte croissance

La vente privée généraliste est rentrée dans les habitudes des Français et connaît une forte croissance ces dernières années. On observe aussi que ce secteur d’activité s’étend de plus en plus sur de nouveaux secteurs (bricolage, beauté, puériculture, sport etc.) avec des sites internet aux offres simples et qualitatives.

Le principe de la vente privée est de mettre en ligne chaque jour ou chaque semaine de nouvelles offres de ventes, en quantités limitées et pour une durée limitée. Le caractère privé de ces ventes implique que pour avoir accès aux différentes offres, les intéressés doivent nécessairement s’inscrire.

En France on peut voir de nombreux secteurs émerger dans le domaine de la vente privée, et aujourd’hui on retrouve des gammes de produits très variés, à des prix attractifs.

On remarque que les sites de vente privée se veulent de plus en plus spécialisés dans un secteur en particulier, afin de proposer des offres dédiées à des recherches et envies précises.

  • Le secteur de la beauté 

Le site internet Beauté Privée créé il y a 10 ans est aujourd’hui le leader des ventes privées de cosmétiques et de soins avec un chiffre d’affaire de 26 millions d’euros sur le dernier exercice. La plateforme a connu +46% de croissance en 2016, elle est le premier pure player beauté français.

Elle possède plus de 3 millions d’inscrits qui bénéficient chaque semaine d’une sélection de marques de beauté, soins en instituts et spas ou séjours bien-être dans des lieux prestigieux.

Début 2017, Beauté Privée a été rachetée par Showroomprivé. En effet, le-déstockeur de mode s’est offert la société pour accélérer dans le domaine des cosmétiques.

Pour plus d’information sur le rachat de Beauté Privé : http://bit.ly/2lQDTwI

  • Le secteur de la puériculture

La plateforme spécialisée dans ce domaine est Bébéboutik. Celle-ci a été créée il y a 5 ans, suite à un constat : la puériculture est un univers qui coûte cher, chaque achat représente donc un réel investissement. Leur chiffre d’affaires en 2015 était de plus de 6 millions d’euros, la société a connu une forte augmentation de 64,36% entre 2014 et 2015.

L’entreprise s’associe donc régulièrement avec des grandes marques du secteur (Béaba, Pampers, Sophie La Girafe, etc) pour proposer des offres promotionnelles éphémères.

  • Le secteur du sport

Suite à de nombreuses études, on peut remarquer que le marché du sport est en pleine croissance. PrivateSportShop est une entreprise créée en 2011 qui s’est spécialisée dans la vente privée d’articles de sport. En 2015 la société a réalisé un chiffre d’affaires de 42,5 millions d’euros, elle s’est alors imposée dans le Top 5 des meilleures start-ups françaises de moins de 8 ans. L’organisation possède plus de 4 millions de membres et plus de 2500 ventes réalisées chaque année.

Sur leur plateforme on peut retrouver des vêtements, du matériel, pour différents types de sport (chasse, pêche, équitation, ski, running) et également des offres sur la nutrition adaptée aux sportifs.

  • Le secteur du bricolage

La société Brico Privé créée en 2012 a réalisé un chiffre d’affaires de 55 millions en 2015, elle regroupe plus de 3 millions de membres. Elle est aujourd’hui le leader européen de vente privée pour le bricolage.

La plateforme propose chaque jour 7 à 8 ventes de produits de bricolage, de jardinage et d’aménagement de maison à un prix réduit en moyenne 50% moins cher que dans les circuits traditionnels.

  • Le secteur de l’animalerie

Créée en 2015 la start-up Mon Animal Privé est le premier site de ventes privées de produits et services dédiés aux chiens et aux chats. Leur concept est né suite à un constat : presqu’un foyer sur deux possède un chien ou un chat et la plupart des achats de nourritures et accessoires se fait en grande distribution et en jardinerie. L’offre proposée y est très peu attractive, mal présentée et sans conseil.

Le marché de l’animalerie représente plus de 4 milliards d’euros, et seulement 7% passent par internet.

Le concept de Mon Animal Privé est de proposer différents produits de fin de séries de marques à leurs membres, les ventes sont limitées dans le temps (en moyenne 12 jours), et les produits ont des remises de 20% à 80% par rapport aux prix en magasin.

Si vous souhaitez prendre part au marché porteur de la vente privée, venez découvrir ce projet innovant en cours de financement sur Sowefund. Elle pourrait tout comme beauté privé être rachetée par un géant de ce marché, intéressé par des acteurs spécialistes de secteurs de niche !

Investir dans la start-up Mon Animal Privé

Le marché de l’animalerie : quels sont les points forts ?

Le marché de l’animalerie suscitait peu d’intérêt il y a encore quelques années, alors qu’il concerne un nombre important et croissant de foyers en France et dans les pays occidentaux. Ce marché a peu évolué depuis des décennies, mais entame aujourd’hui sa conversion digitale et est source d’inspiration pour de nouvelles innovations technologiques et de services. Ainsi, les opportunités de créer un développer un business à fort potentiel sont nombreuses et restent à saisir.

Sowefund vous présente 5 points forts de ce marché en mouvement.

(suite…)

L’Europe et son marché unique: booster d’innovation?

Depuis 2003, près de 30 startups européennes ont été valorisées à plus d’un milliard de dollars. Si ce chiffre semble encourageant, l’Union Européenne ne souhaite pas s’arrêter là… En effet, Michel Barnier et la Commission européenne tentent de mettre en place des réformes qui permettront dans un futur proche de favoriser l’entrepreneuriat en Europe. (suite…)

La cigarette électronique: quels sont les nouveaux enjeux?

Après des débuts discrets en 2009, la cigarette électronique voit sa croissance exploser grâce à son rôle d’outsider à la fois novateur et économique face à la cigarette traditionnelle en léger recul mais toujours extrêmement présente. Entre 2010 et 2013, le marché de l’e-cigarette a progressé pour atteindre la valeur de 275 millions d’euros.

Raisons du succès de cette nouvelle cigarette

Le nouveau produit, tout de suite considéré comme un substitut à son homologue traditionnelle, a su s’appuyer sur son coût beaucoup plus abordable (sachant que le prix du paquet de cigarette ne cesse d’augmenter depuis 2005) et sur des résultats santé (bien que courts terme par manque d’expérience) très positifs pour séduire les fumeurs et changer leurs habitudes de consommation.

Le produit séduit de plus en plus de fumeurs traditionnels, dont le nombre dégringole depuis aussi longtemps que le prix du paquet s’envole. Les fumeurs en phase de sevrage trouvent une certaine simplicité au contrôle de la nicotine consommée par ce nouveau dispositif, ce qui fait du produit un atout de choix pour diminuer ou stopper sa consommation à moindre coup. À fréquence d’usage identique, la cigarette électronique reviendrait environ 7 fois moins cher pour les utilisateurs que le tabac traditionnel.

La valeur du marché de l’e-cigarette représente pratiquement 2% de la valeur du marché français de la cigarette, nous imaginons un avenir prospère pour ce marché en pleine croissance qui a encore tout à conquérir.

Mais qui va en tirer profit ?

Principalement les revendeurs spécialisés, qui représentaient 58% de parts de marché en 2013 et s’étendront probablement en 2014 après l’interdiction des pharmacies à distribuer le produit. Parmi ces revendeurs spécialistes, Gariguette distribue ses parfums exotiques et rassemble une communauté amicale de nouveaux vapoteurs sur les réseaux sociaux. L’achat sur internet pour les habitués (qui prennent très vite leurs marques) n’est donc plus un facteur rebutant, voire même un facteur incitant à l’heure ou les médias sociaux sont le principal vecteur marketing des start-ups. Vous pouvez retrouver ce projet ambitieux sur le site Sowefund, notre plateforme de Financement Participatif.

Image d’en-tête provenant de www.sudouest.fr