Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Les avantages et risques de s’associer pour créer son entreprise

Les avantages et risques de s’associer pour créer son entreprise

Pour les entrepreneurs une grande question se pose lors de la création de leur entreprise. Faut-il s’associer ? Vouloir s’associer pour créer une entreprise peut être motivé par plusieurs raisons que ce soit le contact, la complémentarité des compétences, l’apport en capital… En quoi l’association aide-t-elle au développement d’une entreprise et quels en sont les risques ?

Mener une entreprise est une tâche difficile et complexe qui demande beaucoup de temps et de prendre des risques. L’association présente de nombreux avantages.

Partage des responsabilités : S’associer permet le partage des responsabilités ainsi que des tâches concernant l’entreprise, cela permet d’accélérer sensiblement le développement des activités. Deux associés sont quatre fois plus productifs qu’un entrepreneur seul. Lorsque des difficultés se présentent, on est plus fort pour y faire face à deux. On n’est plus seul à subir les pressions d’une création d’entreprise.

Partage des idées et des connaissances : Les échanges entre les associés permettent d’analyser et de progresser plus vite avec une plus grande créativité et donc un développement plus rapide. Avoir un associé permet la diversification des idées et peut inciter à être plus motivé car on se sent soutenu dans les moments difficiles.

Partage des investissements : Une association permet aussi de participer à un projet en limitant les investissements et de sécuriser son patrimoine personnel.

Partage des contacts : Un collaborateur pourra partager son carnet d’adresse ce qui permettra d’avoir un plus grand réseau qui aidera à se faire connaitre et à développer son entreprise.

S’associer comporte beaucoup d’avantages mais aussi des risques, il est important de bien les prendre en compte. Pour que la collaboration marche au mieux il faut bien savoir choisir son associé.

Etre en adéquation avec son associé : Le principal est que les attentes, intérêts et objectifs des associés soient identiques sinon il y a risque que les mésententes trop nombreuses, la prise de décision impossible compromettent la création de l’entreprise. Les associés vont travailler ensemble durant de nombreuses années, il est important qu’ils s’entendent bien et qu’ils aient les mêmes valeurs.

Il y a aussi le risque de perdre le contrôle de l’entreprise si l’associé se l’approprie trop et évince le créateur de l’entreprise.

Avoir des compétences complémentaires : Choisir quelqu’un ayant des compétences différentes et complémentaires permet d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise, chacun gère les business et a ses propres tâches en fonction de ses compétences et de sa personnalité. Si les collaborateurs ont les mêmes compétences il y a un risque qu’ils se mettent en compétition.

En cas d’association, pour éviter le risque de rupture il faut adopter un comportement approprié.

Ecouter l’autre : Quand on est en association, il faut apprendre à faire des concessions et à prendre en considération les avis des autres. Il faut parfois se soumettre à des compromis et accepter les initiatives prises par chacun.

Accepter l’autre et savoir travailler avec : L’association crée une proximité entre les collaborateurs telles que les faiblesses des uns et des autres apparaissent rapidement et doivent être vite acceptées par l’autre. L’entente entre les associés peut vite se dégrader s’ils n’apprennent pas à se mettre d’accord et à accepter l’autre, la vie de l’entreprise en dépend.

L’association est un élément qui permet le développement plus facile et rapide de l’entreprise et qui est bénéfique pour la répartition du travail. Cependant, il faut prendre en compte que si la collaboration ne marche pas l’entreprise ne peut pas fonctionner. Il est indispensable que les associés soient en phase et qu’ils sachent travailler ensemble.

Partager les parts de l’entreprise : Il est souvent déconseillé de partager les parts de l’entreprise à 50/50 car en cas de conflit ou de prise de décision il faut qu’un des deux associés ait le dernier mot et soit décisionnaire.

L’association permet de créer son entreprise plus facilement car l’entrepreneur bénéficie d’un soutien moral mais aussi d’une aide lors du développement des activités. Cependant, une association qui se passe mal peut conduire à la faillite, il faut donc bien choisir son associé et adapter son comportement pour que l’association se passe au mieux et soit bénéfique.