Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Les français sont préoccupés par la protection de leurs données personnelles

Les français sont préoccupés par la protection de leurs données personnelles

81% des français se disent préoccupés par la protection de leurs données personnelles de manière générale et cette proportion augmente à 85% lorsqu’il s’agit de leurs données personnelles sur internet. Leurs craintes se sont accentuées ces dernières années avec le développement des réseaux sociaux et des sites internet qui demandent de plus en plus d’informations personnelles. La plupart des internautes craignent d’être surveillés par des entreprises privées. Cela s’expliquerait aussi par l’actualité de ces dernières années avec les scandales de vol de données.

 

Les français sont globalement moins enclins à autoriser l’utilisation de leurs données personnelles même si cela leur enlève des avantages commerciaux. Selon une étude publiée par l’Institut Mines-Télécom avec Médiamétrie, 61% des interrogés refusent de partager leur géolocalisation et 59% effacent leurs traces de navigation sur le web. Un peu moins de la moitié ajustent leurs paramètres de confidentialité des réseaux sociaux ou de leur navigateur.

 

Ce qui préoccupe le plus est le piratage des données bancaires (numéro de carte bancaire, RIB…) et l’usurpation d’identité (le piratage et l’utilisation de documents personnels comme l’adresse, le numéro de téléphone, le mail…). Les français ne sont pas rassurés non plus concernant la confidentialité d’éléments qu’ils ont échangés ou publiés sur internet comme des photos, des vidéos, des messages personnels. Il y a un risque de piratage et une impossibilité de les supprimer d’internet. Il en est de même pour la publication de ce même genre d’éléments sur des réseaux sociaux mais à leur insu.

 

De manière générale, les internautes se sentent plus exposés lorsqu’ils se connectent dans des endroits publics comme des gares, des cafés, des aéroports. Ils se sentent aussi moins vulnérables chez eux que sur leur lieu de travail.

 

Les français se disent mal informés de l’utilisation qui est faite de leurs données personnelles. Ils font très peu confiance aux grands acteurs du web comme les sites e-commerce, les moteurs de recherche, les sites d’avis et encore moins aux réseaux sociaux. Cette baisse de confiance s’accentue au fil des années.

 

Les internautes cherchent de plus en plus de moyens de protéger leurs données et n’ont pas confiance lorsqu’ils donnent des renseignements personnels. Des mesures sont mises en place pour la gestion des données et le respect de la vie privée par les entreprises avec notamment le Règlement Général de la Protection des Données (GDPR) qui entrera en vigueur en 2018. Ces mesures permettront aux français d’être plus sereins concernant l’utilisation de leurs données personnelles.

 

C’est dans ce contexte que la startup Onecub a mis en place une plateforme permettant à un internaute de retrouver facilement toutes les données qu’il a transmis en ligne à des prestataires de services ou des entreprises, grâce à son mail. Il pourra aisément les piloter et ensuite décider des informations précises qu’il transmettra à un futur prestataire. La start-up a rédigé une charte « Vie Privée » assurant aux internautes que leurs données personnelles restent leur propriété et qu’ils contrôlent leur accès ; ainsi les entreprises liées à Onecub se conforment, par extension, à cette charte.

Onecub est actuellement en levée de fonds sur notre plateforme Sowefund. Vous pouvez prendre part à son capital et ainsi participer au développement de sa structure de protection des données personnelles des internautes.

 

Investir dans Onecub