Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS : LA STARTUP MINI GREEN POWER EN LUMIÈRE

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS : LA STARTUP MINI GREEN POWER EN LUMIÈRE

Cette semaine, c’est la semaine européenne de réduction des déchets, soutenue par Mini Green Power via l’Ademe. Mini Green Power qui, justement, a pour objectif de transformer les déchets (aujourd’hui naturels, mais plus tard plastiques!) en énergie verte. Dernièrement, la startup crée par Hubert Sabourin et Jean Riondel a beaucoup fait parler d’elle : lorsqu’elle a été récompensée, d’une part, par le jury du Fundtruck 2017 pour ses mini centrales vertes innovantes capables de transformer la biomasse en énergie verte ; d’autre part, ses nombreuses apparitions dans la presse ont contribué à la faire connaître comme l’une des grandes innovations de l’année (elle a notamment gagné le titre de Startup Greentech 2017 par Challenges) dans le secteur de l’innovation énergétique. Sûrement la raison pour laquelle, encore dernièrement, Engie l’a invitée à Station F pour échanger et trouver des axes de collaboration. Une belle occasion de revenir sur le projet Mini Green Power et son succès.

Mini green Power sowefund

Qu’est ce que Mini Green Power ?

La startup s’est fixée un double challenge dans le domaine de l’innovation énergétique

  • répondre au défi du traitement des déchets rencontré par les entreprises, les industries et les collectivités locales,
  • et à la nécessité de produire et de fonctionner à partir d’une énergie 100% verte et renouvelable.

Forts de leur expérience respective dans le secteur de l’énergie, les fondateurs de Mini Green Power ont doté leur innovation d’atouts essentiels : entièrement automatisées, carbone zéro, leurs mini centrales vertes sont de petites unités locales transforment la biomasse en énergie verte capables de générer réseaux de chaleur et de froid, chauffage, séchage, purification d’eau & stockage. 

Mini Green Power sowefund

Leur système unique de création d’énergie repose sur la pyrogazéification : les résidus naturels sont rassemblés et transformés en un gaz de synthèse, qui lui-même est brûlé, en quelques minutes. C’est l’énergie qui en résulte qui sera par la suite utilisée pour la création de réseaux de chaleur ou de chauffage par exemple.

Un projet validé à de nombreuses reprises, qui intéresse les industriels de l’énergie 

Le projet Mini Green Power à destination des unités B2C et B2T (entreprises, industries, territoires) a déjà attiré l’attention des média spécialisés et des géants de l’industrie énergétique en France et dans le monde. Encore dernièrement, Mini Green Power était invité à échanger et trouver de nouveaux axes de collaboration par Engie en compagnie de startups prometteuses de l’innovation énergétique.

Cette semaine, c’est au tour de la prestigieuse école Mines-Paris Tech d’inviter Mini Green Power pour guider leurs étudiants sur un projet de création de centrale capable d’exploiter les coques et fibres de noix de coco (en partenariat avec Valùdo). Un projet de tutorat en accord avec la stratégie de Mini Green Power, qui compte bien s’attaquer à l’ensemble des résidus naturels (dont, prochainement, les bois de classe B) ainsi que les résidus plastiques.

Vainqueur du Fundtruck 2017 organisé par Sowefund, Mini Green Power a ainsi séduit le jury d’investisseurs avec son projet d’exploitation de l’ensemble des déchets, qui fait d’une pierre de coup en les transformant en énergie verte, résolvant ainsi les deux principaux défis que rencontrent les industries, entreprises et collectivités territoriales, d’autant plus depuis l’édition de la loi de transition énergétique (2015) destinée à pousser les entreprises vers une consommation plus responsable et autonome.

Présents dans de nombreuses tables rondes & prestigieuses écoles d’ingénieurs (Mines-ParisTech, Arts et Métiers), sur des salons (notamment la RWM_Exhibition à Birmingham, UK ou sur le stand Engie à Vivatech), Mini Green Power installe donc progressivement sa notoriété et ses solutions innovantes dans le monde français & international de l’énergie.

Mini Green Power a ainsi retenu l’attention de plusieurs média, dont nous vous proposons une sélection ci-dessous et que nous vous invitons à lire :
Chef d’Entreprise – Comment Mini Green Power a totalement repensé son business model
Challenges – Start-up: Mini Green Power développe des mini-centrales vertes
Les Echos – Mini Green Power réinvente la chaudière à pyrogazéification
France Tv Info – Mini Green Power, start-up qui invente l’énergie de demain, est la championne du Fundtruck 2017

Nous vous invitons à relire également les deux articles que nous avons publié sur Mini Green Power lors de l’ouverture de sa campagne de levée de fonds sur Sowefund : à cette adresse et à celle-ci 

Une campagne de levée de fonds qui s’annonce donc sous les meilleurs auspices pour la startup varoise Mini Green Power, qui, forte du succès de sa filiale Mada Green Power à Madagascar, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! 

Prenez part au projet Mini Green Power sur Sowefund 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *