Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Business O Féminin : le concours 100% féminin

Business O Féminin : le concours 100% féminin

Fondée en 2013 par Véronique Forge-Karibian, Business O Féminin est un magazine International qui a pour ambition depuis ses débuts de mettre en lumière des femmes entrepreneures, notamment dans le digital. Afin de donner des clés de réussites aux femmes qui souhaitent entreprendre ou tout simplement changer de vie, le magazine offre une ouverture sur l’actualité entrepreneuriale et digitale à travers des Interviews de femmes entrepreneures, startupeuses ou de Business Leaders. Cela passe aussi par des conseils carrière, développement personnel, Psycho et lifestyle.

En 2017, le magazine a lancé un appel à la candidature avec l’organisation d’un concours : Business O Feminin Award

Le concours

Le Business O Féminin Award est un concours organisé afin de récompenser une startup fondée ou cofondée par une femme avec une dimension internationale. Leur ambition ? « Encourager les femmes à voir plus grand, à penser international, donner envie à la jeune génération d’écrire sa propre histoire et d’inventer le monde de demain » cite Véronique Forge-Karibian .

Pour cette année 2018, Business O Féminin a décidé de lancer d’un second prix : le Young Business O Féminin Award qui sera ouvert aux jeunes porteuses de projets entre 12 et 25 ans. Pour cette nouvelle édition, Céline Lazorthes (fondatrice et dirigeante du groupe Leetchi) sera la marraine de l’événement, accompagnée des partenaires  BNP PARIBAS et AXA.

Business O Féminin Award offre la possibilité à de jeunes femmes ambitieuses d’exprimer leur talent, d’inventer le monde de demain et ce peu importe leur âge. Pour postuler il suffit d’avoir entre 12 et 25 ans, un projet innovant et de se rendre sur www.businessofeminin-award.comafin de d’envoyer sa candidature.

« Après le succès du Business O Féminin award en 2017, nous avions le désir d’aller plus loin et de nous adresser notamment à ces jeunes filles que nous côtoyons tous les jours et qui se demandent parfois ce qu’elles feront plus tard. Elles sont aujourd’hui au niveau mondial plus diplômées que les hommes et pourtant nous ne les retrouvons pas à la tête de grandes “success stories” car elles ont peut-être encore peur de voir plus grand qu’elles. Or, n’est-ce pas ce qu’il faut encourager ? » Véronique Forge-Karibian

Les femmes et l’entreprenariat

Comme l’explique Marie-Claire Capobianco lors d’une interview par Business O Féminin : « Les femmes sont encore minoritaires dans le monde entrepreneurial. Nous pouvons retenir 2 grands chiffres pour caractériser leur présence : 30 et 10%. Elles sont autour de 30 % à être entrepreneurs et 10% seulement à diriger des entreprises de plus de 10 salariés. Les chiffres sont malheureusement assez comparables au niveau des créations d’entreprise dans certains secteurs. Il est donc clair que, malgré une prise de conscience grandissante et la mobilisation de nombreux acteurs, la part des femmes dans l’entrepreneuriat reste encore bien en dessous de son potentiel dans l’économie nationale ».

Cependant d’aprèsa dernière étude du GEM(Global Entrepreneurship Monitor) menée par plusieurs universités dans 74 pays, de plus en plus de femmes se lancent dans l’entrepreneuriat. Près de 163 millions de femmes supplémentaires ont créé une entreprise tandis que 111 millions d’entre elles ont pris la direction d’entreprises déjà constituées.

Les femmes entrepreneures sont en marche, et comme le dirait le groupe 1789 les Amants de la Bastille : “on veux le monde !” #girlpower

Postuler au concours