Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Le marché du E-learning

Le marché du E-learning

La révolution numérique est en marche et elle semble n’épargner aucun secteur. Parmi eux, l’éducation ne fait pas exception. Le système éducatif classique étant vu comme pénible, vieillissant et pas toujours très horizontal, les entrepreneurs du digital ont décidé de lui rendre ses lettres de noblesse en développant des outils connectés. Le plus célèbre d’entre eux, le E-Learning, a constitué son propre marché et s’impose comme l’apprentissage de demain. Innovante, Watura a anticipé cette mutation du marché de l’éducation et dessine les contours de l’avenir de la formation technique.

éducation 

Le E-Learning est l’ensemble des nouvelles technologies du numérique et des médias permettant l’apprentissage à distance et connecté. La valeur ajoutée de ce genre de modules vient de leur capacité à rendre l’information accessible à tous, et ce, sans contraintes de temps et de lieu.
Va-t- on dire adieu à l’encre et au cartable, aux écoles et aux instituts de formation ? Nous n’en sommes peut-être pas là. En effet, certaines applications du E-Learning semblent démultiplier leur valeur lorsqu’elles sont couplées à de la formation présentielle. C’est par exemple le cas de Watura qui ambitionne de révolutionner l’apprentissage des métiers techniques en associant formation distancielle et présentielle. On constate donc une diversité au sein du marché du E-Learning qui nous permet de le scinder en trois catégories :

Le E-Learning individuel :

Le principe du E-Learning individuel, est de permettre à n’importe qui d’apprendre n’importe quoi. C’est probablement la catégorie de E-Learning la plus vaste. Elle s’adresse à un public large, du novice à l’amateur, qui voudrait enrichir ses connaissances par passion (Photographie, Théâtre, etc), par curiosité (Initiation au codage, s’améliorer en Basket etc), ou pour faire face à des problématiques diverses (Réparer soi-même son électroménager, etc).

Les formations (chronophages et couteuses) et les livres thématiques (larges et fastidieux) ne répondent pas toujours correctement à ce besoin (quand ils existent). C’est à ce moment qu’intervient le E-Learning individuel comme une solution flexible, ludique et disponible. Ce segment du E-Learning a déjà fait ses preuves et accueille des géants bien établis comme Masterclass qui a levé à ce jour plus de 55 M$.

Le E-Learning éducatif :

Le E-Learning éducatif a vocation de digitaliser l’enseignement. On entend par enseignement, l’ensemble du parcours étudiant, du cycle 2 jusqu’aux études universitaires. La valeur ajoutée de ce type de formations connectées est double puisqu’elle permet aux étudiants de d’enrichir leurs connaissances et de poursuivre leur spécialisation, et ce, grâce à des ressources en ligne mises directement à leur disposition.

éducation et technologies

Les acteurs de ce marché se placent de deux manières. Certaines plateformes comme Mon Instit
proposent un complément éducatif indépendant du professeur pour enrichir le parcours des étudiants à l’aide de cours, d’exercices et d’évaluations. Les autres (généralement les modules universitaires comme ceux proposés par le Harvard Business Publishing) proposent des E-Learning qui servent de bases à l’apprentissage présentiel.

Le E-Learning professionnel :

Mais les étudiants et les curieux ne sont pas les seuls à la recherche d’un apprentissage 2.0.
De nombreuses entreprises et salariés souhaitent se former en continu pour parfaire leur
expertise. C’est d’ailleurs sur ce segment que le E-Learning semble être le mieux accueilli. Le « Plan d’Investissements Compétences » du gouvernement prévoit ainsi la création d’un marché public national de 250 000 formations professionnelles à distance.

L’enjeu est en effet croissant pour les entreprises avec des métiers très techniques comme Veolia, Suez ou EDF. En effet, les formations nécessaires sont lourdes, techniques et coûteuses. De plus, face au vieillissement des infrastructures et aux nouveaux enjeux environnementaux, il convient également de se poser la question de la formation des ingénieurs et techniciens déjà en place à de nouvelles pratiques.

C’est sur la base de ce constat que la startup Watura qui a identifié un besoin de formation des
entreprises du secteur de l’eau. En créant la première plateforme e-learning dédiée aux métiers de l’eau, Watura a voulu rendre la formation plus rapide, moins coûteuse, mieux suivie, et de qualité en associant formation présentielle et distancielle (labellisée par Hydreos). Sur le même segment, l’entreprise envisage à terme de devenir la référence de la formation aux métiers techniques, un marché à fort potentiel qui dispose de solides
barrières à l’entrée.

formation E-learning

Aujourd’hui, le marché du E-Learning individuel et du E-Learning éducatif semblent s’être structurés et avoir prouvé leur valeur ajoutée ; tandis que de nombreuses opportunités restent à saisir dans le marché à fort potentiel du E-Learning professionnel. Alors si vous aussi vous êtes convaincus du besoin d’innovations dans la formation professionnelle, sachez que Watura est en pleine levée de fonds sur Sowefund. Prenez part ici !

se former dans l'eau