Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Gael Avenard, mentor nantais du Fundtruck

Gael Avenard, mentor nantais du Fundtruck

A chaque étape du Fundtruck nous choisissons des mentors ayant pour mission d’aider les entrepreneurs à s’améliorer dans l’exercice du pitch que ce soit en matière de fonds et de forme. Nantes ne fait pas exception à la règle et cette année, Gael Avenard nous fait l’honneur de revêtir cette caquette pour l’une des épreuves. Il était directeur d’agence du groupe Helice, directeur général de GEOS Informatique et est aujourd’hui dirigeant de l’entreprise Conserto.

C’est une entreprise ayant vu le jour en 2013 et dont l’activité est spécialisée dans les services numériques à l’instar du digital, de l’embarqué et du cloud pour ne citer qu’eux.

Gael Avenard est un acteur important de l’écosystème professionnel nantais, en effet en 2017 son entreprise avait été classée dans le top 100 des startups françaises remarquables identifiée par EY.

(https://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/le-top-100-des-start-up-2017-un-dynamisme-confirme_1942988.html)

Dans le cadre du Fundtruck nous l’avons interrogé sur divers sujets, son expérience personnelle en matière de mentorat et à propos du concours et du pitch en général.

Son analyse en matière de pitch se sépare quant à elle en deux parties, une sur la forme et une sur le fond. Il admet le fait que ce soit un exercice difficile demandant rigueur et préparation, en effet il nous a confié que le meilleur conseil qu’il pouvait donner à un entrepreneur s’y livrant était de se préparer convenablement en amont, ce qui devrai lui permettre d’être plus à l’aise devant son public. La préparation permet également à un entrepreneur de terminer dans le temps impartit, le fait de trop dépasser ou de ne pouvoir finir étant un détail ayant le pouvoir de ruiner une présentation. D’ailleurs, il partage l’avis d’autres mentors à qui nous avons posé la question et dont la présentation viendra un peu plus tard, un pitch, sauf cas particulier se doit de durer entre trois et cinq minutes.

Et bien qu’il soit primordial de n’oublier ni l’objectif principal, ni le contexte du pitch, il est toujours bon à ses yeux qu’un entrepreneur prenne du plaisir à faire ce pitch, pour cela et selon le contexte il est possible pour ce dernier de ponctuer son texte d’humour ou d’anecdotes personnelles.

En dernier lieu nous lui avons demandé pourquoi il était devenu mentor du Fundtruck :

« J’ai accepté d’être mentor au Fundtruck car j’ai eu l’occasion de l’être l’année dernière

L’exercice est sympathique, dynamique et convivial.

Cela représente aussi pour moi l’occasion d’aider et de rendre à des jeunes entrepreneurs ce que j’ai pu recevoir lors de la création de Conserto et bien sûr souvent de profiter de l’effet miroir. »

 

Fundtruck.com