BONJOUR YANN, TOUT D’ABORD, POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER POUR CEUX QUI NE VOUS CONNAISSENT PAS?

Je suis un ingénieur qui s’est rapidement tourné vers le biomédical et l’entrepreneuriat, en créant ma première start-up dans le domaine du diabète dès ma sortie d’école. Après plusieurs expériences en diabétologie et orthopédie, j’ai rejoint en 2019 l’équipe Sinnovial en place depuis 2005 : deux rhumatologues de renom et une équipe de 5 personnes motivées comme jamais.


NAPOLÉON HILL DISAIT « TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE. » ET POUR SINNOVIAL, COMMENT EST VENUE L’IDÉE  ?

L’idée de mes associés a été de se servir de leur expertise en biologie des protéines et de leur accès à des échantillons cliniques pour mettre au point un outil facile à implémenter et à utiliser pour mieux prescrire les biothérapies, en arrêtant de choisir au hasard un traitement coûteux qui s’avère trop souvent inefficace comme ils ont pu l’observer sur des centaines de leurs patients durant leur carrière.



QUELLES VALEURS LES FONDATEURS ONT SOUHAITÉ VÉHICULER EN CRÉANT SINNOVIAL?

Pragmatisme, utilité clinique, travail collaboratif entre hôpitaux/laboratoires/industriels au bénéfice des patients.


UNE JOURNÉE DANS LA PEAU DE YANN, CELA DONNE QUOI?

Lever tôt et bougeotte immédiate, une envie de manger en permanence, du sport ou de l’écoute de musique en soirée.


QU’EST CE QUI VOUS A POUSSÉ À CHOISIR LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT?

A la sortie d’un Mastère Spécialisé en management des entreprises de biotechnologie, le tuteur scientifique de ma formation m’a proposé de le rejoindre pour monter une start-up, et j’ai accepté.


QUEL(S) CONSEIL(S) DONNERIEZ-VOUS À UN FUTUR ENTREPRENEUR?

Pour moi il est primordial de valider aussi tôt que possible la traction du marché auprès d’industriels et de prescripteurs, preuves à l’appui, et d’identifier clairement qui est prêt à payer pour le produit qu’on développe (monétisation). Il y a beaucoup d’innovations et de technologies en développement, il faut se démarquer en proposant un couple produit/marché pertinent et validé, et ne pas se focaliser que sur la R&D qui est souvent l’unique ADN des start-up innovantes au démarrage. Enfin, ne pas trop se noyer dans les dossiers de subvention, et construire une équipe soudée qui saura convaincre les investisseurs privés de sa capacité à amener le produit au marché.


POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER SINNOVIAL ?

Il y a eu récemment beaucoup de réussites issues de ce mode de financement, qui s’inscrit parfaitement dans l’air du temps : nous avons tous envie d’être acteurs du développement d’innovations utiles, en particulier dans les domaines de l’écologie et de la santé. La démarche de convaincre un grand public averti est différente mais aussi intéressante que celle de convaincre des investisseurs institutionnels.



QUELS SONT VOS PROCHAINS DÉFIS/VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES?

Ils sont inhérents à l’activité de Sinnovial : prouver la valeur de note technologie en routine clinique, et être remboursé sur le marché français. J’espère aussi que nous arriverons à trouver des synergies avec d’autres entrepreneurs français dans le domaine de la rhumatologie, où il y a encore beaucoup de place pour l’innovation. C’est un domaine médical moins adressé que la cancérologie ou le diabète, par exemple.


POUR FINIR, QUELLE EST VOTRE PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS?

S’amuser sinon rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *