Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Wiziboat : l’appli Made in France qui vous permet de voguer l’esprit léger

Wiziboat : l’appli Made in France qui vous permet de voguer l’esprit léger

Les amoureux de la mer le savent, pratiquer les sports nautiques n’est pas simple. Acheter un bateau est un acte important tant par le budget qu’il représente que par le temps passé à s’en occuper. C’est en partant de ce constat que la startup française Wiziboat a eu l’idée de mettre en place un système d’abonnement unique et innovant afin de permettre aux plaisanciers réguliers de profiter de tous les avantages de la plaisance sans les contraintes de temps et d’argent puisque la startup gère les modalités de place de port, d’entretien, d’hivernage ou encore d’assurance. 

Pour les plaisanciers occasionnels, Wiziboat propose les mêmes bateaux à la location journalière lorsque les abonnés ne les utilisent pas, et reverse une partie des recettes à ces derniers. En bref votre abonnement vous rapporte lorsque vous n’en profitez pas !

 

Prendre le large n’a jamais été aussi simple

La pratique des sports nautiques coûte cher. Pour les utilisateurs réguliers, louer un bateau à la journée constitue une part importante du budget vacances. Posséder son bateau s’avère encore plus coûteux et contraignant.  

La startup Wiziboat souhaite démocratiser le marché du nautisme et permettre au plus grand nombre de profiter de cette activité sans en subir les contraintes. Pour un coût 10 fois inférieur à la propriété d’un bateau, 5 abonnés se partagent l’utilisation illimitée du navire entre septembre et mai. Entre juin et août, lors de la période estivale, les coéquipiers peuvent utiliser le bateau 20 fois chacun ou 100 fois ensemble ! Le reste du temps il est loué à des particuliers qui souhaitent l’utiliser à la journée. L’argent de ces locations est reversé, en parti, aux membres de l’équipage et Wiziboat se charge de toutes les formalités associées.

Cap sur l’été

À travers l’application, Pierre Olivier Bidault-Siré, son président, souhaite faire de Wiziboat un acteur clé du marché en étant le seul à proposer cette alternative à l’achat d’un bateau. Plusieurs équipages sont déjà composés et profitent du service Wiziboat depuis la création de la société en 2016. La startup souhaite aujourd’hui lever 800 000 euros pour développer la deuxième version de son application, lancer une campagne de marketing à grande échelle, recruter des talents et équiper plus de bateau. Wiziboat souhaite s’imposer comme une alternative abordable et devenir incontournable d’ici cet été.

Je souhaite prendre part au projet

 

“Depuis 20 ans nous rencontrons des personnes qui rêvent de posséder un bateau, mais ce rêve est trop souvent bercé de contraintes : un coût de propriété déraisonnable, des places de ports chères et rares, des frais d’entretien prohibitifs, des valeurs de revente trop faibles. Chez Wiziboat nous sommes convaincu que l’économie collaborative est La solution pour que chacun puisse profiter de la navigation de plaisance en tant qu’espace de liberté accessible à tous. Notre objectif, à terme, est de proposer des bateaux totalement connectés afin que chacun puisse naviguer sans aucune contrainte et rassuré par notre présence à leurs côtés. »

Pierre-Olivier Bidault-Siré, Président de Wiziboat

« Nous sommes confiants dans le projet Wiziboat ; il s’agit d’une startup qui a su observer et analyser les évolutions du marché de la plaisance pour offrir un service sur mesure à la frontière entre location et possession de bateaux. Outre un lancement commercial bien parti, les perspectives de développements technologiques qu’envisage la société laisse à penser que Wiziboat sera un acteur clé de ce marché à court comme à long terme. J’ai une confiance forte en Pierre-Olivier et ses associés qui connaissent bien le marché du nautisme pour avoir travaillé dans ce domaine pendant près de 15 ans et je suis heureux de pouvoir offrir la possibilité à tous les particuliers d’investir dans un projet sérieux et à fort potentiel sur la Sowefund. »

Benjamin Wattinne, Co-fondateur de Sowefund.