Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Plus vite, plus haut, plus fort, plus technologique

Plus vite, plus haut, plus fort, plus technologique

Aujourd’hui les nouvelles technologies prennent une place importante au cœur de nos vies y compris pour les plus sportifs d’entre nous. Objets connectés, logiciels, tissus technologiques et autres capteurs aident les athlètes à mieux comprendre leur corps et repousser leurs limites. Mais quels rôles la technologie joue-t-elle dans la quête de la performance sportive ?

La technologie pour améliorer ses performances

Aucune technologie, aussi efficace soit-elle, ne peut remplacer les centaines d’heures d’entrainement assidues, le talent du sportif et la qualité de son coaching. Néanmoins, la technologie se positionne aujourd’hui comme le quatrième facteur qui permet aux athlètes de battre des records à l’image des maillots en polyuréthane qu’utilisaient les nageurs de haut-niveau en 2008 : ils permettaient aux nageurs de battre aisément de nouveaux records grâce à une meilleure flottabilité et une meilleure hydrodynamique mais ont été bannis des bassins en 2010 par la FINA  car jugés trop discriminatoires. N’en déplaise à Pierre de Coubertin, la technologie, au-delà de sa place controversée dans le sport, peut avoir un réel rôle pour soutenir les athlètes dans leurs entrainements au travers d’un suivi et d’une analyse précise des performances par exemple.

 

Investir dans la préparation des athlètes

Aujourd’hui les délégations nationales olympiques ont bien compris qu’il n’est plus possible figurer en bonne position dans le classement des médailles sans se passer d’une excellente préparation qui passe au travers d’utilisation de nouvelles technologies. Sur ce créneau, ce sont les britanniques qui ont énormément investi : depuis les JO d’Atlanta en 1996, où le pays avait fini à une triste 36ième place, les gouvernements successifs ont énormément investi dans la préparation des athlètes pour les jeux olympiques. Pas moins de 400 millions de Livres Sterling ont donc été investi entre 2013 et 2017. Cette force financière a des conséquences directes dans les sports où la technologie prend une part importante dans le résultat final. En cyclisme sur piste par exemple, la délégation britannique a bénéficié d’une nouvelle combinaison (qui améliorerait les performances de 7 % en poursuite par équipe) et d’une peinture composée d’une résine favorisant l’aérodynamisme, un procédé employé notamment en Formule 1.

Fort de ce constat, des pays comme l’Inde, trouvent dans les technologies un réel levier pour accroitre leur exposition sportive et par la suite une place importante sur la scène internationale. Ce pays ne récolte que très peu de médailles lors des Jeux Olympiques (une seule médaille à Rio, le Bronze). Son premier succès en Or a été obtenu au Tir Sportif, pour la discipline du 10m. En conséquence, et en lien avec une décision politique prise par le pays au début des années 2010, d’importants moyens sont déployés autour de quelques sports, dont le Tir Sportif, afin de sélectionner et entrainer de futurs champions nationaux : cela doit passer et passera par l’utilisation de technologies.

Des technologies de plus en plus innovantes et à la portée de tous

Aujourd’hui, de grandes marques et des startups donnent accès à ces technologies de pointes pour accompagner les sportifs. Le manne financière est en effet importante : le marché de l’équipement sportif représente au total près de 50 milliards d’euros en 2015 et progresse de 5% par an. Néanmoins, de nouvelles startups ambitieuses viennent concurrencer les grandes marques en proposant des outils technologiques uniques à l’image de Sport Quantum pour le tir sportif. Développé par deux ingénieurs du CEA, Sport Quantum commercialise des solutions technologiques de mesure de la performance sportive, pour amateurs et compétiteurs. Le cœur de la technologie repose sur la localisation précise et en temps réel d’impacts sur une cible connectée et intelligente, grâce à la modélisation mathématique et numérique du principe physique de l’impact.

Concrètement, lorsqu’un projectile ou une balle vient frapper une plaque cible, il génère des ondes de chocs, comme lorsque l’on jette un caillou dans l’eau. Ainsi ils proposent pour le tir sportif, une cible électronique localisant l’impact en temps réel, un système de visualisation de la performance du tir et de l’impact sur un smartphone ainsi qu’une base de données sur le Cloud qui permet aux sportifs de stocker leurs données d’entraînement, d’en extraire des statistiques, et aux entraîneurs de proposer du coaching et des services d’entraînements spécifiques. Ainsi, l’Inde avec sa volonté de progresser dans le tir sportif voit dans cette technologie une réelle opportunité olympique.

Sport Quantum est actuellement en cours de levée de fonds chez Sowefund. Si vous souhaitez participer à cette révolution technologique qui fera éclore le prochain Martin Fourcade, prenez-part dans Sport Quantum.

Prenez part



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *