BONJOUR DAVID, TOUT D’ABORD POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET NOUS PARLER DE SMIILE ?

David Rouxel, 41 ans, je suis breton d’origine et père de 2 enfants.
Programmeur depuis l’âge de mes 10 ans, je me suis naturellement tourné vers une formation en Génie logiciel à Lannion (22). J’ai par la suite franchi la manche pour me spécialiser dans le développement des interfaces Homme-Machine, le Multimédia, et l’intelligence artificielle.
Ma 1ère expérience professionnelle, au sein du groupe Bouygues, m’a permis de contribuer à l’émergence du multimédia mobile : 1er portail d’applications, 1ers jeux SMS, début de l’internet sur mobile, 1er applications-store (bien avant Apple 😉), 1ère offre de streaming vidéo sur téléphone, etc.

J’ai également pu gérer des projets d’envergure de la spécification technique, en passant par le développement, jusqu’à la mise en service puis la commercialisation.

Fin 2006, amoureux du Japon, je rejoins le « Microsoft » japonais Access Ltd, pour y développer une suite logicielle capable de supporter toutes les spécificités des smartphones.
Je démarre également en parallèle une activité de consultant indépendant en stratégie de l’innovation.
En 2011, je m’engage pour des missions qui ont du sens aux cotés du groupe Tokheim, leader de la station service en Europe, au profit de la démocratisation des énergies alternatives : Développement des stations connectées, conception puis lancement de la 1ère borne de recharge électrique, de la 1ère borne de recharge Gaz Naturel, puis Hydrogène.

Je fonde en 2012 ma 1ère startup (Good Spot) qui devient en 2 ans et demi le leader de la plateforme collaborative de tourisme, afin de rapprocher les locaux des voyageurs (un équivalent au « Airbnb expérience » d’aujourd’hui). Fin 2015 le groupe Gites de France en fait l’acquisition.
En 2014 je pose déjà la 1ère pierre du concept « mon p’ti voisinage » qui deviendra plus tard Smiile.

NAPOLEON HILL DISAIT « TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE » ET POUR SMIILE ?

Pas d’éclair soudain, tout simplement un besoin latent depuis plusieurs années qui ne trouvait pas sa réponse.
Dans le monde hyper-connecté mais hyper-individualiste d’aujourd’hui, face au gaspillage ambiant, à la fragmentation croissante (toujours plus d’applis et de sollicitations), et au manque flagrant de solidarité, quelle innovation devions-nous faire émerger pour maximiser l’impact au quotidien ?

Le « retour au local » fut un fragment de la réponse. Le réseau social communautaire, notamment de voisinage, un autre fragment. L’économie collaborative fut la dernière pièce du puzzle.
En combinant ces briques avec un modèle unique de plateforme de services, nous allions pouvoir démocratiser l’acte de partage et de mutualisation. Cette vision déboucha très vite sur l’outil du quotidien Smiile, permettant de rejoindre son réseau de voisinage en 1 clic, d’animer la vie de son quartier, de partager son matériel très simplement (don/recyclage/location/prêt), de faire connaitre ses compétences et d’aider son prochain, de covoiturer ou encore d’organiser des achats groupés avec son quartier …

Notre modèle économique découlera par la suite des contraintes business et de notre désir de trouver un modèle le plus vertueux possible, et donc non publicitaire.

UNE JOURNÉE TYPE QUAND ON EST CO-FONDATEUR DE SMIILE ?

C’est tout d’abord plusieurs journées en une !

Être chef d’entreprise avec une équipe de 15 personnes, et une communauté à animer de près de 400 000 utilisateurs, requiert de jongler avec une multitude de sujets en permanence (technique, produit, marketing, communication, humain, juridique …). Cela demande aussi de prendre des décisions très rapidement, l’agilité de la startup en dépend.
En fin de journée j’ai pour habitude de me poser la question « Aujourd’hui qu’avons nous accompli de concret et sommes-nous plus proche de l’objectif ? … » cela permet de remettre en perspective les actions et de corriger le lendemain si nécessaire.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’ENTREPRENEURIAT ?

La recherche du challenge et la volonté de travailler pour son projet en premier lieu je suppose.
Ensuite, le souhait de mettre à profit mes expériences multiples, que ce soit dans la conception de plateformes digitales, le développement d’écosystèmes de partenaires, ou encore la démocratisation de l’innovation. Enfin, la volonté d’apprendre en permanence, ce qui s’avère être une réalité quotidienne : s’adapter, être en veille permanente, se remettre en question, sont des pré-requis pour tout entrepreneur.

QUEL(S) CONSEIL(S) DONNERIEZ-VOUS À CELUI OU CELLE QUI SOUHAITE CRÉER SA STARTUP ?

D’y réfléchir à 2 fois ! Et si le feu de l’entrepreneuriat vous anime, de se lancer évidemment ! Au pire cela ne marchera pas, vous aurez alors beaucoup appris et fait de belles rencontres. Au mieux cela fonctionne, à la clef : de la création de valeur, des emplois, et surement un monde meilleur.
Enfin, il faut savoir s’entourer car on y arrive toujours mieux et plus rapidement à plusieurs, tout en transigeant le moins possible avec sa « vision » et en se fiant à son instinct dans les moments difficiles.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER SMIILE ?

Pour 3 raisons :

Premièrement nous souhaitions depuis le début de l’aventure impliquer la communauté d’utilisateurs dans l’avenir de la startup et dans les décisions les plus importantes. Nous avions notamment engagé un dialogue régulier avec nos ambassadeurs. Leur permettre maintenant de détenir des parts de la société vient compléter cette histoire.

Deuxièmement, nous souhaitions pour ce 2nd tour de table, moment clef pour l’entreprise, diversifier les sources de capitaux. Compléter notre financement traditionnel, les fonds d’investissement corporate, par du crowdfunding semblait assez naturel.

Enfin, une campagne de crowdfunding nous pousse à entrer dans une dynamique d’ouverture, de communication positive, et de co-construction.


QUELS SONT VOS VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Pour 2019/2020 Smiile aura à coeur de satisfaire ses nombreux partenaires & clients B2B pour faire de tous ces déploiements Smiile de véritables succès.
Nous pousserons également l’expérience client pour le grand public toujours plus loin afin de faciliter l’acte de partage et de mutualisation au quotidien. Dans ce domaine Smiile doit devenir une référence internationale !

POUR FINIR, SI VOUS DEVIEZ DÉFINIR VOTRE PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Idéaliste, parfois jusqu’au boutiste, j’avoue avoir du mal à vivre au jour le jour : je me projette en permanence dans le futur, ce qui me pousse à beaucoup conscientiser, à programmer, à organiser, et ainsi motiver les gens autour de moi. Mais je le vis très bien aujourd’hui 🙂


Ah oui, 3 mots. Et bien ce serait : Famille, Persévérance, et Passion(s).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *