Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Les secrets des startups françaises à succès : Découvrez Weezevent !

Les secrets des startups françaises à succès : Découvrez Weezevent !

Retrouvez chaque semaine dans le blog de Sowefund les secrets des start-ups françaises qui font l’histoire !

Et la start-up de la semaine est… Weezevent !

Créée en 2008 par deux organisateurs d’évènements, la startup Weezevent a aujourd’hui le vent en poupe ! Sept ans après sa création, la première solution web dijonnaise de billetterie en ligne en libre service s’impose aujourd’hui parmi les startups françaises les plus prometteuses. La preuve ? Après Criteo ou encore Deezer, c’est bien Weezevent que le classement Technology Fast 50 de Deloitte a choisi de distinguer en 2014 pour sa croissance exponentielle : avec une croissance de 43 200% sur cinq ans, Weezevent finit en tête des classements national et européen! Et la jeune entreprise ne compte pas s’en tenir à cela. Décortiquons ensemble les secrets de cette start-up française à l’avenir prometteur.

Weezevent, ou la révolution de la billetterie en ligne

Le constat : Réussir l’organisation d’un événement n’est pas une mince affaire. Il ne s’agit pas seulement de trouver les meilleurs locaux, l’ambiance adaptée, le concept détonnant, il faut aussi gérer les aspects logistiques, comme les inscriptions, et éventuellement la billetterie ! Or, avant Weezevent, la seule solution pour épuiser ses billets consistait à se poster dans des locaux et à attendre que la clientèle se déplace, ou alors à faire appel à des sociétés de billetterie… So 1900s’ !

La réponse de Weezevent : Dans les années 2000, la billetterie se fait en ligne, et c’est Weezevent qui remporte aujourd’hui la plus grande part de marché dans ce domaine ! Avec Weezevent, c’est vous qui gérez de manière autonome les inscriptions pour votre événement, en toute simplicité et en toute sécurité !

weezevent

Focus sur l’entreprise : comment fonctionne Weezevent ?

Quelques éléments d’histoire : Avril 2008. Pierre-Henri Deballon, Sébastien Tonglet et Yann Pagès sont trois organisateurs d’événements, eux-mêmes concernés par la problématique de la vente des billets. Ils décident de s’y attaquer par la voie de l’entreprise, en fondant Weezevent.

Après un passage au pré-incubateur d’ESCP Europe, la startup est soutenue par OSEO, mais c’est sa victoire au Grand Prix de l’Innovation en 2011 qui marque le passage de Weezevent dans la cour des grands.

De trois associés en 2008, la startup compte aujourd’hui 28 salariés, et 50 000 clients en France comme à l’étranger, entreprises comme particuliers. Avec un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2013, et 41 millions d’euros en 2014, Weezevent entame peu à peu la conquête du marché de la billetterie en ligne, avec un gros concurrent direct, l’américain Eventbrite.

Mais qu’à cela ne tienne, Weezevent compte bien s’implanter à l’international, où elle ne réalise pour l’instant que 10% de ses activités.

L’offre de Weezevent : Weezevent propose aux organisateurs d’événements une solution optimisée et personnalisée pour gérer les inscriptions et la billetterie en ligne, en toute simplicité et en toute sécurité. Avec Weezevent, c’est l’organisateur, quel que soit son statut, qui pilote et contrôle en temps réel la vente de billets. La plateforme est très ergonomique, à la fois pour l’organisateur et pour son client, de façon à la rendre accessible à tous. Elle comprend de nombreuses options personnalisables en fonction de l’événement et du statut de l’organisateur (notamment entreprise ou particulier).

Le business model : Weezevent prélève 0,99% TTC des billets vendus à moins de 40 euros, et 2,5% TTC des billets vendus à plus de 40 euros. La plateforme propose également des services premium à destination de ses utilisateurs les plus zélés, comme la personnalisation du ticket électronique pour 300 euros.

Le financement : Initialement, Weezevent a été autofinancée par ses fondateurs. Des aides financières publiques (OSEO) et privées (concours) sont venues compléter le besoin de financement.

Mais fin 2011, après sa victoire au Grand Prix de l’Innovation, Weezevent organise sa première levée de fonds, et récolte plus d’un million d’euros avec A Plus Finance, destinés à conforter sa position de leader en France et en Europe continentale, et à développer de nouvelles réponses aux besoins soulevés par les clients.

Weezevent s’est également lancée depuis 2012 dans une stratégie de croissance externe, avec le rachat d’un concurrent, Wooticket, et l’entrée au capital de Vente-privée.com en 2014.

La valeur ajoutée, ou pourquoi ça marche : Le concept de Weezevent est d’une grande simplicité, mais d’une utilité renversante ! A tel point qu’on se demande encore comment nous faisions avant Weezevent… C’est cela, le secret d’une startup à succès, rendre son produit/service indispensable et irremplaçable !

Concept mis à part, la startup dijonnaise a su se montrer ambitieuse, en ne s’en tenant pas à son seul service initial de billetterie en ligne, mais en innovant dans son domaine, en développant toujours de nouvelles technologies ou de nouvelles idées, en conquérant de nouveaux marchés.

weezevent

La stratégie gagnante de Weezevent – les points clés à retenir

  • Avoir des idées simples mais utiles : informatiser la billetterie, tout le monde y pensait, mais eux l’ont fait ;
  • Personnaliser le service en fonction de la clientèle : c’est la force de Weezevent, qui s’adresse à la fois aux entreprises, avec des forfaits dédiés, et aux particuliers, qui constituent 80% de la clientèle ;
  • Adopter une stratégie ambitieuse de croissance externe : Weezevent n’a pas peur de voir grand, notamment avec le rachat de Vente-privée.com, qui n’est pas son concurrent direct, mais qui reste dans un acteur majeur du e-commerce en France;
  • Toujours continuer à innover : la moitié de l’équipe Weezevent est constituée de developers web, spécifiquement dédiés à l’amélioration des fonctionnalités de la plateforme.

 

Ecrit par Capucine Marteau le 16 Juillet 2015