Le crowdfunding et l’art : une alliance prometteuse

Le crowdfunding est aujourd’hui de plus en plus répandu. Envisageable dans n’importe quel domaine, il a été relevé que l’art et le crowdfunding s’alliaient parfaitement ! Explications.

LE FINANCEMENT DES PROJETS ARTISTIQUES

Tout d’abord, si l’on s’y penche d’un peu plus près on constate que les projets artistiques attirent de nombreux investisseurs puisque :

  • 628 161 euros ont été récoltés pour le Le film « Noob » (et ce en seulement 70 jours)
  • 444 390 euros ont été récoltés pour le film « Demain » lancé par Mélanie Laurent et Cyril Dion
  • 68 565 euros ont été récoltés pour la restauration du musée du Panthéon

Au total, ce n’est pas moins de 1 141 116 euros qui ont levés pour ces trois projets ! Des montants impressionnants qui démontrent que l’art reste un élément clé dans la vie des français.

Outre les films et les musées, la musique est un secteur qui séduit tout particulièrement. On se souvient tous d’avoir découvert Grégoire, le célèbre chanteur du titre « Toi + Moi » grâce au financement participatif. Grâce à cela, ce sont 150 000 euros qu’il a pu obtenir pour son deuxième album.

Le cinéma, la musique, les spectacles, les festivals sont autant de projets dans lesquels il est possible d’investir, et dont le crowdfunding, principalement en don contre don,  semble être un véritable tremplin pour ceux-ci.

LES FRANÇAIS ET L’ART

Il faut l’admettre, l’art français doit faire face à une concurrence non négligeable, notamment avec l’industrie américaine. Les très gros films à budgets, les chanteurs que l’on ne cite plus, tous les français écoutent et regardent des productions américaines (et il est beaucoup plus rare que ce soit les américains qui nous écoutent…).

Là est donc tout le rôle du crowdfunding : élever les étoiles montantes de l’art français.

Cette mission ne semble pas impossible du tout puisqu’aujourd’hui il est de plus en plus fréquent d’investir dans l’industrie artistique. De plus, il est reconnu dans le monde entier que le patrimoine français soit extrêmement riche. Les français sont ouverts à la nouveauté et croient au potentiel des jeunes talents.

Le crowdfunding et l’art serait donc l’alliance parfaite pour faire perdurer l’art français.