Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Les femmes attirées par l’entrepreneuriat

Les femmes attirées par l’entrepreneuriat

Les femmes et le travail : un sujet de discorde

Si les femmes ont aujourd’hui une place plus importante dans le monde du travail, il persiste néanmoins des inégalités. Salaires, responsabilités, reconnaissance, autant de domaines trop souvent défavorables pour les femmes. Il ne faut cependant pas oublier que les femmes ont toujours travaillé, mais jusque récemment, leur travail était simplement invisible, cantonné autour du foyer. 

C’est à partir de la moitié du XIXème siècle que les femmes ont véritablement commencé à travailler hors du cadre familial. La majorité ont débuté comme marchandes, couturières, nourrisses, aides soignantes. Puis, de plus en plus, elles se sont intéressées aux métiers historiquement masculins, jusqu’à se les approprier.  Mais à travail égal, les conditions et les salaires divergent encore.

Les femmes cheffes d’entreprises

Alors à l’heure où ces inégalités persistent, il est important de relever qu’un véritable mouvement est en marche : celui de la femme en quête d’indépendance. Les femmes veulent reprendre le contrôle de leurs carrières, c’est pourquoi nombre d’entre elles empruntent la voie de l’entrepreneuriat. 

Comme pour les hommes, cette alternative permet aux femmes de vivre et de s’épanouir davantage dans leur travail. Être cheffe d’entreprise c’est la liberté de travailler pour ses propres idées, de travailler à son rythme, sur les tâches que l’on souhaite et de ne plus être subordonnée. 

Cependant, la vie d’entrepreneuse n’est pas sans risque. C’est un investissement personnel et financier, un engagement total sur le long terme. La création d’entreprise est un exercice particulièrement délicat,  qui pour les femmes peut devenir un véritable parcours du combattant. Elles souffrent une fois de plus de disparités lors de l’obtention de prêts ou crédits bancaires, le taux de rejet s’élevant à 4,3% pour les femmes contre 2,3 % pour les hommes.

Malgré tout, de plus en plus de femmes choisissent de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

En 2012, 900 000 femmes ont décidé de devenir indépendantes ou dirigeantes d’entreprise pour 1 800 000 hommes.

Des services à disposition des femmes

En vue de soutenir les efforts de ces femmes, de nombreux services et initiatives se mettent en place. C’est par exemple le cas de La Tribune, qui a créé les Women’s Awards, une cérémonie ayant pour but de récompenser les entrepreneuses de l’année.

Et puisqu’être une femme c’est aussi parfois être une mère, il existe désormais des « Cowork Crèches », des espaces de coworking où les entrepreneuses peuvent travailler à proximité de leurs enfants.

Les femmes peuvent désormais appréhender plus sereinement cette aventure autrefois réservée aux hommes. Elles ont toutes les clés en mains pour devenir de parfaites cheffes d’entreprise ! 

Besoin d’être convaincu ? Retrouvez les fondatrices de Lunii, Leka et My Lovely Socks qui ont toutes fait campagne sur Sowefund ! 

Et que vous soyez une femme ou un homme, si vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat, vous pouvez déposer votre dossier ici !