Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Déshydratation et vieillissement : comment fiabiliser la prise hydrique ?

L’hydratation est importante pour toutes les personnes, quel que soit leur âge. La problématique est cependant plus importante dans les populations âgées. En effet, certains changements physiologiques s’opèrent avec l’âge, exposant les personnes de plus de 65 ans à des risques importants en cas de déshydratation.

Avec l’âge, la teneur du corps en eau diminue et le risque de déshydratation augmente. Entre 20 et 80 ans, une personne perd 15% de sa teneur en eau et donc ses réserves corporelles s’épuisent plus rapidement.

Parallèlement, la sensation de soif diminue chez les personnes âgées, ce qui réduit et espace les consommations de liquides. Les fonctions et capacités des reins sont également affaiblies, rendant la déshydratation plus dangereuse chez les personnes à risque car l’équilibre minéral dans le sang ne sera plus assuré.

Le vieillissement peut entrainer une perte en autonomie, des difficultés à déglutir, une baisse de la mobilité et des troubles de la compréhension et de la communication, ce qui complique la prise hydrique par les personnes âgées et dépendantes. Les problèmes d’hydratation sont récurrents et posent de graves problèmes de santé pour ces personnes.

La bonne hydratation est donc un point de vigilance pour les aidants et accompagnants. Cependant ce suivi est assez complexe à établir de façon fiable et continue. Dans les EHPAD notamment, le suivi est réalisé par le personnel soignant de façon manuelle sur des feuilles de suivi, ce qui ne permet pas de le fiabiliser.

auxivia

Afin de rassurer les proches et aider le personnel soignant, Auxivia conçoit et développe un verre connecté qui permet de mesurer de façon très fiable les prises hydriques des personnes âgées. Cette start-up propose sa technologie aux EHPAD, afin d’accompagner le personnel soignant dans le suivi et adapter leurs actions en fonction des besoins de chacun. Concrètement, la technologie s’appuie sur un verre connecté et un capteur qui permettent de reconnaitre l’utilisateur du verre et de mesurer avec précision la quantité d’eau bue. Le verre est capable de discerner si son contenu a bien été bu ou alors s’il a été renversé. Les informations récoltées par ces deux outils sont ensuite retranscrites dans un logiciel qui répertorie toutes les prises hydriques de la journée et alerte des situations à risque en fonction des besoins de chaque utilisateur.

Pour en savoir plus sur cette technologie innovante, fleuron de la Silver Economy française, rendez-vous sur le site de Sowefund, et prenez-part à cette aventure entrepreneuriale très prometteuse.