Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

Ces start-up françaises qui partent au CES de Vegas

Ces start-up françaises qui partent au CES de Vegas

Le 21 septembre 2016, Business France a annoncé officiellement le nom des 28 start-up françaises sélectionnées pour participer au CES 2017 de Las Vegas.

Ces start-up représenteront le potentiel entrepreneurial français, les plus belles innovations de l’année et les équipes les plus prometteuses. Et parmi elles, trois ont été financées sur Sowefund ! Focus sur cet événement très médiatisé.

Qu’est-ce que le CES ?

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, est le plus grand salon mondial consacré à l’innovation technologique, électronique et numérique destinée au grand public. Tous les ans, en janvier, il réunit à la fois les grandes entreprises (telles qu’Apple, Samsung, Facebook, Google, Amazon, …) et les start-up. Ensemble, elles présentent au grand public les dernières innovations de pointe et permettent d’identifier les tendances de demain. L’édition de l’année dernière a réuni 3 600 exposants, 170 000 professionnels, dont 6 900 journalistes.

En 2016, la France a particulièrement rayonné. Elle était la délégation la plus représentée, 250 entreprises avaient fait le déplacement, dont 190 start-up. Pour 2017, à l’occasion de la 50e édition du salon, la prouesse doit être renouvelée. Business France avait lancé un appel à candidature en juin dernier pour le « French Tech Pavillon ». Plus de 230 start-up ont candidaté, seulement 28 ont été sélectionnées afin d’être exposée dans l’espace start-up du CES, l’Eureka Park. Parmi elles, 3 ont été financées sur Sowefund : BibeliB, Leka et Lunii !

Pourquoi participer au CES ?

Participer à ce salon constitue une véritable opportunité pour les start-up françaises, afin de gagner de la visibilité auprès de professionnels de leur secteur, de médias et d’investisseurs potentiels, au niveau international. Certaines entreprises en profitent pour prospecter et établir des premiers contacts commerciaux en vue de s’implanter sur des marchés étrangers (plus de 153 pays étaient présents en 2016). D’autres y voient l’opportunité de rencontrer d’autres start-up et de créer des synergies entre leurs solutions respectives, ou alors de s’inspirer d’autres pratiques pour améliorer ses produits ou services. D’autres encore sont démarchées par de grands groupes, potentiellement intéressés pour financer leur développement, devenir client de leur technologie ou encore racheter la société. Ce salon est le lieu où il est facile d’échanger, même avec des managers de grandes entreprises autrement inaccessibles.

Les start-up françaises sont particulièrement bien accueillies à ce salon, notamment pour leurs objets connectés. Olivier Ezratty, spécialiste de l’écosystème start-up français remarque qu’au CES, les Français sont particulièrement visibles car « ils sont bons en design, en logiciel et font preuve de créativité. Ils affichent donc une longueur d’avance avec ces fameux objets connectés ».

Antoine Dupont, co-fondateur d’Auxivia, actuellement en financement sur Sowefund, témoigne de la participation de sa start-up à l’édition 2016 :

« Nous sommes partis au CES Las Vegas 2016 en tant qu’exposant suite au concours French IoT du groupe La Poste dont nous avons été « Grand Prix du Jury ». Nous avons été surpris du grand nombre d’entrepreneurs français présents ainsi que par la qualité de certains événements de networking qui étaient organisés. Il faut en profiter pour agrandir au mieux son réseau ! Le CES Las Vegas est aussi une occasion extraordinaire pour faire de la veille technologique. Cependant y exposer demande beaucoup de travail en amont notamment en terme de communication et aussi pour développer les prototypes à présenter. Néanmoins, être présent au CES Las Vegas est une bonne expérience dans la vie d’une start-up, surtout pour les projets B2C proches de la mise en marché ».

Félicitations et bon voyage à nos start-up, ainsi qu’à toutes celles sélectionnées pour cet événement majeur de la technologie de demain !