Les aides financières de la région Ile de France pour les startups

En dehors des aides généralisées à l’ensemble de la France, il existe des aides financières spécifiques à la région Ile de France, reconnaissables par le sigle UP et à destination des startups.

Voici un bref récapitulatif des différentes aides financières, subventions et des conditions d’éligibilité qui permettent de les obtenir :

Les aides financières « UP » :

PM’up :

Il s’agit d’une subvention pouvant atteindre 250.000 € et portant sur des actions d’investissements, de brevets, de conseil, de développement international et de recrutement de cadres.

Conditions d’éligibilité :

Pour pouvoir bénéficier de l’aide PM’up, il faut que le siège social de l’entreprise soit en Ile de France, que le nombre de salariés soit compris entre 5 et 250 et que le CA et le total du bilan soient respectivement inférieurs à 50M€ et 43M€.

Innov’up :

Cette aide prévoit une enveloppe de 8,5 millions d’euros d’aides directes aux entreprises et aux structures qui les accompagnent telles qu’espaces de co-working ou clusters. Elles se décomposent en subventions, au début du projet, et en avances remboursables par la suite.

Conditions d’éligibilité :

Sont éligibles, toutes les start-ups, TPE, et PME, ayant des dépenses de recherche, des dépenses de développement, des dépenses de conception ou des dépenses de prototypage (RH, équipements, études…).

TP’up :

Subvention comprise entre 5 et 75k€ pour un total de 2 millions d’euros au soutien des TPE qui investissent pour exporter ou qui investissement dans un projet durable.

Conditions d’éligibilité :

Cette aide est ouverte aux très petites entreprises dont le siège social est en Île-de-France, comptant de moins de 5 salariés, réalisant moins de 2 M€ de chiffre d’affaires et moins de 2 M€ de bilan.

Back’up :

Ce fond est doté de 2 millions d’euros pour aider ponctuellement, quand il en est encore temps, une vingtaine d’entreprises à passer un cap difficile. Dans le cadre d’une procédure de sauvegarde la subvention peut aller jusqu’à 300K€ tandis que de la cadre d’une reprise celle-ci s’élèvera à 200K€ maximum.

Conditions d’éligibilité :

Les conditions varient selon le cas :

S’il s’agit d’une reprise, il s’agira de PME/PMI saines dont le souhait est le rachat d’une entreprise dont les difficultés ont été reconnues juridiquement.

S’il s’agit d’une sauvegarde, il s’agira de PME/PMI ou Unité économique dotée d’un pouvoir de décision indépendant, considérée comme de PME, en difficulté et dont la défaillance serait susceptible d’entraîner des difficultés sociales ou une défaillance du marché, en activité depuis plus de 3 ans à la date de présentation de la demande d’aide et présentant un plan de restructuration.

Comment postuler à ces aides financières ?

Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous sur la plateforme des aides régionales d’île de France  et regardez si vous êtes éligibles aux aides « UP ». Si tel est le cas, déposez votre dossier sur la plateforme.

Vous avez un projet entrepreneurial et cherchez des conseils pour créer votre entreprise ? Rendez-vous sur le site de Sowefund et consultez Le Guide de l’Entrepreneur by Sowefund.

Consultez le Guide de l’Entrepreneur