Mettre la technologie au service de la médecine n’est pourtant pas une idée récente ! Déjà les Égyptiens utilisaient des prothèses pour faciliter la vie des personnes amputées. Des prothèses vieilles de 2600 ans sont ainsi conservées dans différents musées comme le British Museum ou le Musée du Caire.

L’histoire de la médecine est ponctuée de découvertes et d’innovations diverses. Bien souvent, ces découvertes ont révolutionné le cours de l’histoire. Que ce soit les vaccins, la chirurgie ou le développement de médicaments, ces innovations ont changé notre vie. Aujourd’hui, les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle donnent encore une nouvelle dimension à la médecine.

COMMENT DÉFINIR LA MEDTECH ?

Le terme MedTech rassemble les technologies employées pour trouver des solutions à toutes sortes de pathologies. Ces innovations regroupent aussi bien de nouveaux ustensiles de médecine, des machines plus imposantes comme les scanners ou de simples logiciels.

On compte en Europe pas moins de 250 000 entreprises dans le secteur MedTech. Loin de l’idée que l’on peut se faire des laboratoires gigantesques et surpuissants, il est estimé que 95% de ces sociétés sont des PME ! 50 000 personnes travaillent dans le domaine de la MedTech en France. Le secteur génère ainsi 11 milliards d’€ de CA annuel (en 2018).

L’essor de ce secteur est une bénédiction pour la recherche médicale en France. L’hexagone reste l’un des leaders de la recherche clinique mondiale. 10% des études internationales cliniques sont en effet réalisées dans notre pays. Le développement d’entreprises MedTech contribuent donc largement à stimuler la R&D médicale.

De nos jours, il existe de nombreuses pathologies auxquelles nous n’avons pas encore trouvé de traitement efficace. Dès lors, la R&D et le développement d’innovations semblent être une bonne solution pour améliorer la vie de certains patients.

LES RHUMATISMES CHRONIQUES, UN BON EXEMPLE DE PATHOLOGIE ENCORE DIFFICILEMENT TRAITÉE

Il existe plusieurs types de Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC). Et pour les comprendre, rien ne vaut quelques explications.
La Polyarthrite Rhumatoïde est définie comme une maladie dégénérative. Elle induit des douleurs fréquentes, des inflammations, raideurs et une grande fatigue. Ces symptômes peuvent à terme réduire la mobilité du patient.
La Spondylarthrite ankylosante (SA) touche particulièrement les vertèbres et les tendons. Elle entraîne des douleurs sévères. Cette maladie peut même entraîner dans les cas extrêmes une paralysie de la colonne vertébrale.

35 millions, c’est le nombre de personnes qui souffrent de ces pathologies dans le monde. Tous les ans, 2,5 millions de nouveaux cas sont enregistrés. Les rhumatismes touchent donc une large part de la population.
Ces pathologies sont particulièrement difficiles à traiter pour plusieurs raisons. Il faut en moyenne plus d’un an pour trouver le traitement adapté à un patient. Cependant, la fenêtre thérapeutique est comprise en 3 et 6 mois. Même si les traitements fonctionnent, il s’avère qu’ils sont très onéreux. Le coût moyen d’un traitement est compris entre 8000 et 12000 € annuellement. De plus, dans 35% des cas, les patients sont non répondeurs aux traitements prescrits.

En l’état actuel des choses, les RIC constituent donc un enjeu majeur de santé mondial. Les solutions pour aider les médecins à prescrire le bon traitement sont limitées.

LA MEDTECH SINNOVIAL RÉVOLUTIONNE LE TRAITEMENT DES RIC AVEC SON INNOVATION

Sinnovial est une société de technologie médicale créée en 2015 en partenariat avec le CHU et l’université des sciences de Grenoble Alpes. Sinnovial s’est donnée pour objectif d’optimiser le traitement des RIC. La startup a créé le SinnoTest, une technologie qui permet d’établir quel est le meilleur traitement pour chaque patient. Une solution personnalisée qui permet de réduire les délais et les coûts des traitements.

Afin de faciliter le traitement des RIC, Sinnovial cherche à identifier le profil type d’un patient répondant positivement à un traitement. Pour y parvenir, l’entreprise s’appuie sur une analyse statistique issue d’un traitement intelligent de données cliniques. L’étude des protéines présentes dans le sang de patients bons répondeurs permet également d’établir le meilleur traitement.

Après un test sanguin, les données sont analysées par une plateforme en ligne sécurisée. De cette façon, les algorithmes permettent de déterminer le meilleur traitement pour chaque patient. Cette innovation permettra de sélectionner le traitement adapté à un patient dans 90% des cas.

SINNOVIAL, UNE STARTUP EN PLEIN DÉVELOPPEMENT !

Dirigée par une équipe ayant une forte expérience entrepreneuriale, Sinnovial dispose déjà de partenariats avec des hôpitaux et laboratoires d’analyses médicales pour les essais cliniques. La société travaille avec des groupes pharmaceutiques dans l’optique de commercialiser ses produits. Le protocole clinique développé par Sinnovial a même été validé en Espagne. En 2020, 180 patients ont été recrutés pour procéder à l’évaluation clinique du SinnoTest®.

Labellisée FrenTech Seed, Sinnovial a reçu une aide de la part de BPI France à hauteur de 685K €. La campagne de financement de la startup continue sur Sowefund dans l’objectif de rassembler 600K €. Cette levée de fonds permettra à l’entreprise d’acquérir des cohortes de patients pour les études cliniques. Sinnovial utilisera également ces fonds pour le développement clinique et réglementaire du SinnoTest-RA®. Rendez- vous sur Sowefund pour contribuer à cette révolution médicale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *