TOUT D’ABORD, PEUX-TU TE PRÉSENTER À CEUX QUI NE TE CONNAISSENT PAS ? QUI SE CACHE DERRIÈRE PANDO. ?

Je vais essayer d’être rapide. Je suis Charlie, 36 ans, originaire de la Bourgogne profonde (la Nièvre pour être précis). J’ai un parcours d’études assez classique d’école de commerce à Kedge Bordeaux, puis j’ai passé un an en Asie du Sud Est suivant d’une année en Australie avant de venir poser mes valises à Paris. 

J’ai eu plusieurs expériences professionnelles en tant qu’entrepreneur : création d’une agence immobilière, ensuite création d’un bar, lancement de deux restaurants… De nature curieuse et passionnée, je suis une personne de défis et de sensations. J’ai besoin de beaucoup m’occuper sinon je tourne vite comme un lion en cage.

NAPOLÉON HILL DISAIT, “TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE”. ET TOI, COMMENT T’EST VENUE L’IDÉE DE PANDO. ?

Pour cette partie, je dois donner tout le crédit à mon associé. Cela faisait quelques temps que l’on parlait de lancer une société à impact ensemble. Un jour, il est venu me voir et m’a dit : « j’ai une idée et je suis sûr qu’elle va te plaire ». Et il avait raison… 

POUR TOI, QUEL EST L’INTÉRÊT D’AVOIR CRÉÉ UNE SOCIÉTÉ À IMPACT ?

J’ai toujours eu besoin que mon travail ait un sens. Je l’ai compris très jeune dès mes premiers « jobs d’été », ce qui n’avait aucune valeur ajoutée dans la société m’ennuyait terriblement et c’était une torture pour moi de m’y rendre. Cela m’a rapidement fait prendre conscience que je devais travailler dans des domaines ou métiers qui apportaient du concret à la société ou aux autres personnes.

À QUOI RESSEMBLE UNE JOURNÉE DANS LA PEAU D’UN DES
FONDATEURS DE PANDO. ?

Je commence toujours par une demie-heure de lecture d’articles en tout genre. Je suis passionné d’actualités et commencer ma journée ainsi me permet de réveiller rapidement mon cerveau tout en prenant du plaisir. Ensuite, je traite mes emails et je termine la matinée en gérant les dossiers que je considère comme les plus pénibles ou en réunion. J’enchaîne avec un déjeuner dans un de mes restaurants avec un ami ou une personne de mon réseau. J’aime ce moment de la journée. L’après-midi est réservé aux parties les plus créatives. Je finis toujours la journée par une séance de sport, indispensable, sinon je suis d’humeur exécrable.

QU’EST CE QUI T’A POUSSÉ À CHOISIR LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT ?

En toute honnêteté, durant mon stage de césure en marketing dans une grande boîte française, j’étais très malheureux professionnellement. Après cette année, je me suis promis que je deviendrais rapidement mon propre patron. Et j’ai tenu parole.

QUEL(S) CONSEILS DONNERAIS-TU À UN FUTUR ENTREPRENEUR ?

N’écoute pas les autres, n’écoute pas les autres et n’écoute pas les autres. C’est votre projet et surtout votre vision de la vie d’entrepreneur, il existe 100 façons de l’être. On parle beaucoup de liberté de l’entrepreneur, mais il y a un écosystème qui veut vous enfermer dans un stéréotype. Faites votre chemin.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER PANDO. ?

J’ai eu la chance de découvrir Sowefund par un membre de ma famille qui a fait sa première levée de fonds grâce à eux il y a 5 ans. Je suis moi-même investisseur participatif dans plusieurs entreprises depuis quelques années. Avec une société à impact comme Pando., cela m’a semblé logique de choisir ce type d’investissement.

QUELS SONT TES PROCHAINS DÉFIS/VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

D’un point de vue professionnel, faire de Pando. une très belle succes story. Dans quelques années, j’aimerais que Pando. soit une marque connue de tous et reconnue comme un des acteurs majeurs des cosmétiques zéro déchets.

D’un point de vue personnel, écrire un livre et me mettre enfin au violoncelle. 

J’ai une bonne étoile il paraît, alors cela devrait se réaliser.

POUR FINIR, QUELLE EST TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Liberté, passion, indépendance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *