BONJOUR THOMAS, TOUT D’ABORD POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET NOUS DIRE QUI SE CACHE DERRIÈRE SOLAIRE BOX ?

Je m’appelle Thomas Coquil et je suis le Président et Cofondateur de Solaire Box. Je suis ingénieur de formation, et j’ai créé Solaire Box en 2014, après une première expérience entrepreneuriale.


NAPOLEON HILL DISAIT « TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE » ET POUR SOLAIRE BOX ?

L’idée de Solaire Box est née il y a une dizaine d’années lorsque je réalisais ma thèse aux Etats-Unis, dans le domaine des nanotechnologies appliquées aux énergies renouvelables. J’ai alors pris conscience que le défi climatique allait être le défi le plus important que l’humanité allait devoir relever dans les prochaines années. C’est à ce moment là que l’idée est née de proposer des solutions qui allaient permettre de démocratiser la transition écologique, notamment à travers l’habitat.


À QUOI RESSEMBLE VOTRE JOURNÉE TYPE ?

Je crois que comme pour tout entrepreneur, il n’y a pas vraiment de journée type ! Ma journée est souvent occupée par différents sujets : suivi des dossiers stratégiques, relation avec les investisseurs, supervision des grands sujets financiers et administratifs, gestion des relations avec certains de nos clients, etc. Au fur et à mesure que l’entreprise grandit, je tente de m’éloigner des sujets les plus opérationnels. Je garderai cependant toujours une grande attention à la communication envers nos clients et à leur ressenti car je considère que leur satisfaction est la priorité absolue.


QU’EST CE QUI VOUS A POUSSÉ À CHOISIR LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT ?

Ma vocation entrepreneuriale est née lorsque je vivais à Los Angeles en Californie. J’ai vraiment baigné à cette époque dans un milieu très innovant, avec beaucoup d’émulation et de personnes qui se lançaient dans l’aventure entrepreneuriale, et j’ai moi aussi eu le déclic ! Je pense que je n’aurais pas suivi la même trajectoire si j’avais suivi un parcours franco-français.


QUEL(S) CONSEIL(S) DONNERIEZ-VOUS À UN FUTUR ENTREPRENEUR ?

Le premier conseil que je donnerai à un futur entrepreneur est de ne pas trop se focaliser sur les levées de fonds, même si les médias glorifient les startups qui réalisent des levées aux montants élevés, cet argent doit être un moyen et non une fin en soi. Les levées de fonds sont très chronophages et elles ne doivent pas détourner de l’objectif principal : le développement de l’entreprise.

Chez Solaire Box, nous avons en effet suivi une voie un peu différente, avec seulement deux levées réalisées depuis notre création en 2015, plus celle que nous réalisons actuellement. Nous sommes rentables depuis 2017, et cette nouvelle levée va donc nous servir à financer des investissements dans notre image de marque, et à innover.

Second conseil : savoir s’entourer dès le début d’une équipe solide et complémentaire. Les personnes autour de nous sont déterminantes dans le succès et la rapidité du développement du projet.


POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER SOLAIRE BOX ?

La vision de Solaire Box est de vraiment remettre l’individu au cœur de la transition écologique, en lui donnant des solutions accessibles et concrètes pour agir. Notre offre est donc vraiment pensée pour permettre à chacun de devenir un éco-citoyen et de contribuer à son échelle à lutter contre le réchauffement climatique. Elle prévoit même de promouvoir le partage d’énergie entre propriétaires de maisons Solaire Box. La notion de communauté est donc essentielle pour nous. L’investissement participatif est donc quelque part dans le prolongement naturel de notre vision.


QUELS SONT VOS DÉFIS POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Pour Solaire Box, que notre offre se développe et participe à une sensibilisation toujours plus forte à l’action face à l’enjeu climatique. D’un point de vue global : que des initiatives telles que la nôtre se multiplient, fassent des émules et permettent de réaliser des progrès rapides en termes de transition écologique, car le temps presse.


POUR FINIR, SI VOUS DEVIEZ DÉFINIR VOTRE PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Cela prend un peu plus que 3 mots, mais ce serait : “Ne jamais remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui”. Et c’est d’ailleurs ce que tout le monde devrait se dire quant aux actions à mettre en œuvre face au changement climatique. Beaucoup de gens n’en ont pas encore conscience ou pensent que l’on pourra s’en occuper plus tard… mais il est déjà bien tard en fait.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *