BONJOUR TIM, TOUT D’ABORD PEUX-TU TE PRÉSENTER ET NOUS PARLER DE WHYMPR ?

Je m’appelle Tim MacLean, j’ai grandi principalement à Lyon avec comme camp de base familiale Chamonix, où j’ai toujours passé mes vacances depuis tout petit.

Après mon bac, j’ai passé un an à l’Université de Huron Collège au Canada en Business & Administrative studies. Puis je suis revenu à Lyon 2 ans pour faire un DUT en Gestion des entreprises et administrations. J’ai ensuite intégré l’école de commerce SKEMA à Sophia Antipolis à coté de Nice. J’y ai passé 3 ans dont une année en tant que président du bureau des élèves et une en alternance chez Hewlett Packard.

Diplôme en poche, j’ai effectué mon stage à Dublin chez la Compagnie Tech Singapourienne Creative Labs qui a ensuite débouché en un CDI dans l’équipe européenne à Paris en tant que responsable du channel marketing. Au bout de 4 ans, qui m’ont permis de connaitre le monde du retail européen, la société a décidé de fermer son activité européenne. J’en ai alors profité pour créer ma première société : AppHero. Le concept était d’acquérir une expérience en développement d’application (c’était le début de l’app store) afin de vendre nos services tout en travaillant sur des concepts d’application à nous.

Puis Apple m’a proposé un travail au siège français dans leur équipe retail afin de travailler sur l’iPod et le lancement de l’iPad en France. J’ai passé 7 années riches d’expérience dans la plus belle boite tech du monde et cela m’a permis de comparer le modèle asiatique au modèle américain. Après 2 ans à Paris, Apple m’a proposé de partir à Londres afin de rejoindre l’équipe européenne et travailler sur le déploiement des espaces merchandising retail (Fnac, Dixons MediaMarkt…).

Alors que ma carrière évoluait dans le bon sens, mes envies d’aventures sont revenues à la charge … J’ai alors démissionné de mon poste confortable et j’ai déménagé à Chamonix afin revenir à deux de mes passions, l’entrepreneuriat et la montagne, en créant Whympr.

En dehors de mon parcours professionnel j’ai plusieurs passions : le hockey sur glace, les voyages et la montagne, dans laquelle j’ai baigné et dont j’ai appris à apprécier toutes les activités en amateur en fonction des conditions, de la cueillette de champignons à l’alpinisme.


NAPOLEON HILL DISAIT « TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE » ET POUR WHYMPR ?

Il y a 3 ans, en redescends d’une sortie en montagne avec mon cousin Xavier (co-fondateur de Whympr), nous discutions de tout et de rien et le sujet de la technologie et la montagne est arrivé sur la table. La conclusion de cette discussion était que nous n’avions pas de solution simple et intuitive sur nos téléphones afin de nous aider à trouver des idées de sorties, les infos nécessaires pour s’y aventurer, et d’ensuite les partager avec la communauté.

En rentrant à Londres j’ai continué de creuser la question qui faisait de plus en plus sens. Jusqu’au jour où j’ai eu un déclic. J’étais parti au Costa Rica où j’ai passé mes 3 derniers jours dans une cabane trouvée sur Airbnb au bord de l’océan dans un coin de paradis. Le propriétaire était un américain passionné de surf. Il avait construit 4 de ces huttes et vivait confortablement grâce à ses locations et pouvait surfer tous les jours de l’année. 24h plus tard j’étais au bureau à gérer 1 500 mails et les premiers coups de pression. Je me suis alors dit « mais pourquoi ne pourrais-tu pas faire comme ce passionné de surf? »

Deux mois après je m’installais à Chamonix suite à ma démission d’Apple.


UNE JOURNÉE TYPE QUAND ON EST CO-FONDATEUR DE WHYMPR ?

Je réponds à mes mails, puis la journée s’articule en fonction des priorités du moment, entre des calls, meetings, tests des dernières fonctionnalités de l’app, communications aux journalistes ou sur les réseaux sociaux au sujet des dernières nouveautés.

Je bouge aussi beaucoup entre Chamonix, Annecy et Lyon afin de rencontrer différents intervenants ou personnes d’expérience qui nous aiguillent dans notre parcours. J’essaie de me prévoir une journée par semaine en montagne en fonction de la météo, c’est ma coupure hebdomadaire 🙂


POURQUOI AVOIR CHOISI L’ENTREPRENEURIAT ?

Au départ je pense que j’ai été influencé par mon père qui était expert comptable et qui, au fond de lui, aurait aimé créer sa propre entreprise. J’ai pris l’habitude de noter toutes les idées qui me viennent, et pour les meilleures, de faire des débuts de business plans pour le plaisir.

J’ai profité de mon licenciement économique chez Creative Labs pour créer en 2009 ma première société mais je pense qu’il me manquait de l’expérience et les épaules afin de porter le projet. 7 ans plus tard, après avoir fait le tour des grosses entreprises et de leurs fonctionnements, je me sens aujourd’hui à l’aise avec tous les différents acteurs du monde de l’entreprise.


QUEL(S) CONSEIL(S) DONNERAIS-TU À CELUI OU CELLE QUI SOUHAITE CRÉER SA STARTUP ?

Croire en son idée tout en écoutant les avis autour de vous. Vous ne gagnerez pas tous les prix et concours de startups, ce qui ne veut pas dire que votre idée est mauvaise. Il faut savoir écouter les avis de tous et faire le tri sans dénaturer le coeur de votre vision.

Ne pas avoir peur de parler de son projet dès le début. Personne ne va vous voler votre idée, tout le monde à sa propre vision des choses. Partager votre idée vous permettra d’avoir un maximum de retours qui vous permettront de solidifier votre approche.

Se fixer des étapes claires à moyen et long terme. Votre stratégie va toujours évoluer en fonction des échecs et des opportunités mais il y a quelques étapes importantes à franchir au moment desquelles il faudra se poser les bonnes questions, faut-il aller plus loin ou non ou changer de cap ?


POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER WHYMPR ?

Nous avons choisi de travailler avec Sowefund pour plusieurs raisons. Tout d’abord il nous semblait important, en tant que startup BtoC, d’offrir la possibilité à nos utilisateurs de faire partie de la cordée. Nous avions eu déjà plusieurs demandes de la communauté et nous pensons que si des utilisateurs sont prêts à prendre le risque d’investir, c’est que nous sommes sur la bonne voie.

D’autre part nous espérons que ces nouveaux investisseurs deviennent de vrais ambassadeurs pour la marque. Qu’ils utilisent l’app, nous disent ce qu’ils aimeraient y voir et en parlent auprès de leurs amis. D’autre part mon ancienne école de commerce SKEMA nous a présenté Sowefund dans le cadre d’un partenariat qu’ils venaient d’établir ensemble. Nous sommes très fiers d’avoir été la première startup lancée via ce programme.


QUELS SONT TES VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Dans l’immédiat, une levée réussie, ce qui pour l’instant est bien parti ! Puis l’idéal serait que nous puissions trouver 1 ou 2 profils de développeurs d’expérience, passionnés de montagne avec un état d’esprit qui colle avec l’équipe afin d’assister Nick, notre CTO, à accélérer le développement et d’avoir l’app de nos rêves en ligne sur iOS et Android d’ici l’année prochaine. Enfin nous travaillions actuellement sur plusieurs leviers de croissance. Notre objectif est d’en concrétiser au moins 2 d’ici deux ans afin de permettre une croissance exponentielle de notre communauté.


POUR FINIR, SI TU DEVAIS DÉFINIR TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

S’inspirer, pour agir, pour inspirer.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *