TOUT D’ABORD, POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ? QUI SE CACHE DERRIÈRE BINGE AUDIO ?

Joël : Derrière Binge Audio se cache une rencontre entre trois personnalités et une même envie de créer un nouveau média moderne et novateur. Je suis le président de Binge Audio et également un ancien directeur numérique de Radio France.

Gabrielle : Je suis la directrice générale. J’ai acquis grâce à mes expériences des compétences  tant en stratégie d’acteurs audiovisuels importants que d’accompagnement de start-ups médias.

David : J’occupe le poste de directeur de la rédaction dénicheur de tendances. Avant Binge Audio je suis passé par 20 Minutes, Arte, Télérama ou encore par Libération.

COMMENT VOUS EST VENUE L’IDÉE DE CRÉER BINGE AUDIO ? NOUS VOULONS TOUT SAVOIR SUR LA GENÈSE DE CE BEAU MÉDIA !

Joël : Dès 2015, j’expérimente la production indépendante de podcasts de pop-culture cinéma et de musique.

Gabrielle : Quant à moi, je rentres à ce moment des Etats-Unis où j’ai assisté au boom du podcast avec la série Serial (300 000 millions d’écoutes pour la 1ère saison) et le nouvel acteur Gimlet (racheté pour 230 millions USD par Spotify en 2019).

David : Nous partageons tous une même conviction, celle de la réussite dans le secteur du podcast, et plus largement de l’audio digital. Ce secteur qui aura la capacité de proposer des contenus très engageants pour s’imposer auprès de la génération qui fait le monde de demain.

POUVEZ-VOUS NOUS PRÉSENTER PLUS EN DÉTAILS BINGE AUDIO ? C’ÉTAIT IMPORTANT POUR VOUS DE CRÉER CE TYPE DE CONCEPT ?

Joël : Dans une économie de l’attention en pleine structuration, nous voulions créer un média nouvelle génération, pour un public avide d’une manière différente d’aborder les questions de société et d’actualité. Le podcast est l’outil idéal pour parler à ce public : intimité de la voix, incarnation du journalisme embarqué, storytelling façon Netflix et la capacité à accompagner les moments du quotidien (trajets de métro, séances de sport…).

POURQUOI AVOIR CHOISI LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT POUR MENER A BIEN VOTRE PROJET ?

David : Nous avions dès le départ la conviction qu’avec la réussite dans le secteur du podcast, et plus largement de l’audio digital, viendrait de nouveaux acteurs, à même de proposer des contenus novateurs, tant dans leurs sujets que dans les talents qui les portent. Entreprendre était pour nous le meilleur moyen de concrétiser nos envies de renouveau et d’agilité, sur le plan éditorial mais aussi de production et de business.

POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR ACCÉLÉRER VOTRE CROISSANCE ?

Gabrielle : Nous faisons le choix de l’investissement participatif afin de bâtir et financer le média de demain avec celles et ceux qui y voient du sens. Il y a une double cible. Nous faisons appel à notre public très engagé pour nous soutenir dans nos choix et nos ambitions. Nous voulons également faire entrer de nouveaux profils d’investisseurs importants avec lesquels échanger concrètement sur les prochaines étapes de nos développements à venir. 

À QUOI RESSEMBLE UNE JOURNÉE TYPE DANS VOTRE PEAU ?

Joël : C’est évidemment beaucoup de réunions mais c’est leur variété qui fait la richesse de nos journées.

Gabrielle : Oui, il faut à la fois piloter le quotidien, que ce soit les productions en cours, les pipes commerciaux et les finances mais aussi anticiper le futur. Et le futur, ça passe par la détection de talents et l’exploration de territoires éditoriaux. Il faut maîtriser toutes ces temporalités, de la réunion très concrète sur la production en cours d’un podcast, à une rencontre avec un producteur de cinéma pour développer des adaptations, en passant par des propositions commerciales à faire aux plateformes.

SI VOUS DEVIEZ DONNER UN SEUL CONSEIL A UN(E) FUTUR(E) ENTREPRENEUR(E), CE SERAIT LEQUEL ?

Gabrielle, Joël & David :

  • Soyez opiniâtre et gardez confiance en vous, mais fuyez les certitudes et solutions d’apparence faciles et rassurantes.
  • Ne scrutez pas la concurrence pour déterminer votre propre stratégie, mais ne la sous-estimez pas non plus.
  • Prenez le temps de vous inspirer ailleurs que dans votre secteur d’activité.
  • “If you can’t measure it, you can’t improve it !”

ET POUR FINIR, QUELLE EST VOTRE PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Gabrielle, Joël & David : Curiosité, dialogue et enthousiasme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *