TOUT D’ABORD, PEUX-TU TE PRÉSENTER ? QUI SE CACHE DERRIÈRE MINI GREEN POWER ?

Depuis toujours, je suis une personne entière, gaie, engagée et déterminée. J’ai toujours eu le goût pour la compétition et pour la différenciation.

Je suis marié depuis 26 ans et j’ai 4 enfants : 2 filles puis 2 garçons, qui ont entre 25 ans et 16 ans.

J’ai fait beaucoup de sport : Judo, voile, kite surf. J’ai fait partie de l’équipe de France de Voile pour la préparation des JO de 1992 à Barcelone. J’ai ensuite fait de la course au large en mini transat. J’ai également traversé 3 fois en solitaire. Je suis parti 1 an en famille autour de l’Atlantique à la Voile.

J’ai une formation d’ingénieur Arts et Métiers. J’ai travaillé pendant 20 ans en tant qu’expert indépendant dans le démarrage des plus grosses centrales électriques du monde (250 à 900 MW), où j’ai pu travailler pour de gros acteurs du secteur : General Electric, Total, Exon Mobil, EDF.

Pendant 10 ans j’ai évolué dans des pays en paix (Malte, Pays de Galles, Chili, Mali), puis pendant 10 ans pour des pays en guerre (Nigéria, Angola, Iran, Ouzbekistan, Kazakhstan, Israël) par appât du gain, goût de l’aventure, et attrait pour les missions très techniques dans des conditions difficiles.

Mes motivations sont la difficulté et le challenge en équipe.

Ce qui me caractérise :

  • L’obsession de la mission réussie
  • L’envie d’être entouré d’équipes d’élite
  • La fierté d’être français, et de briller à l’étranger, souvent au milieu des anglosaxons.

COMMENT T’EST VENUE L’IDÉE DE CRÉER MINI GREEN POWER ? NOUS VOULONS TOUT SAVOIR SUR LA GENÈSE DE CE PROJET !

J’ai démarré les plus grosses centrales du monde pendant 20 ans (toutes des prototypes), en tant que coordinateur de démarrage (Commissioning Manager).

C’est en 2013 que j’ai pris conscience de l’enjeu environnemental, lorsque je venais d’avoir 45 ans. C’était une période où l’on commençait à regarder devant soi, pour décider de ce que l’on voulait faire de sa vie.

J’ai eu l’intuition à ce moment là que l’avenir ne serait plus aux grosses centrales à énergies fossiles, mais aux mini centrales automatisées et modulaires qui tournent à partir d’énergie renouvelable.

En parlant de mon projet, je me suis aperçu que j’avais tous les atouts pour le réussir ! Il me suffisait de m’appuyer sur les experts que j’avais côtoyés pendant 20 ans dans mes différentes missions.

PEUX-TU NOUS PRÉSENTER PLUS EN DÉTAILS TA SOLUTION ? C’EST IMPORTANT POUR TOI D’AVOIR UN PROJET À IMPACT POSITIF ?

Mon but était de trouver un mode de production d’énergie qui utilisait les déchets ainsi que mes compétences en gaz, et en énergie. J’ai étudié les technologies de gazéifications, et je me suis aperçu que toutes les possibilités n’avaient pas été exploitées. M’est ainsi venu l’idée d’associer de la combustion externe à la gazéification, ce qui permettrait de brûler des déchets et de les transformer en air chaud. Cela, sans endommager de moteurs ou de turbines à gaz, qui fonctionnent à partir de gaz en combustion interne, et qui ne supportent pas du gaz impur.

Nous avons conçu notre procédé de combustion étagée pour permettre à la fois de brûler des déchets d’une grande variabilité, tout en maîtrisant parfaitement les rejets atmosphériques.

Nous jouons sur les deux leviers principaux de la transition environnementale : la valorisation des déchets et une énergie plus verte.

C’est dans ce sens que notre projet est à impact.

POURQUOI AVOIR CHOISI LA VOIE DE L’ ENTREPRENEURIAT POUR MENER A BIEN TON PROJET ?

Je n’ai été salarié que trois ans : de 23 à 25 ans. L’entrepreneuriat est la forme de travail qui correspond le mieux à mon tempérament libre. Mais cela ne m’a jamais empêché d’intervenir pour des grosses structures, en leur apportant une liberté intellectuelle, que les salariés n’ont en général pas développée, dans les structures plus grosses.

C’EST UNE 2ÈME LEVÉE DE FONDS SUR SOWEFUND POUR TOI ! POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR ACCÉLÉRER TA CROISSANCE ?

Nous sommes dans le domaine des infrastructures. Quelques acteurs puissants monopolisent le marché des déchets et de l’énergie. Les banques, les fonds d’investissement et les acteurs institutionnels ne cherchent pas à révolutionner ces marchés de rente.

Le crowdfunding est le moyen idéal, il permet également de nous faire connaitre.

À QUOI RESSEMBLE UNE JOURNÉE TYPE DANS TA PEAU ?

D’une façon générale, je passe 50% de mon temps en déplacement pour chercher des clients ou de l’argent et 50% avec mon équipe.

Quand je ne suis pas en déplacement, je commence ma journée à 6h par de la méditation puis je lis mes mails jusqu’à 7h30. Après une pause en famille, je me remets au travail, cette fois en équipe, jusqu’à 18h.

Souvent après 18h, je rencontre d’autres startuppers ou des acteurs de l’écosystème.

Puis à 20h se termine ma journée et je retourne auprès de ma famille.

Le lundi matin, lorsque j’arrive au bureau, je fais immédiatement un point sur ma “todo” et j’organise ma semaine. Je prends les sujets les uns après les autres en fonction de leur degré d’importance ou d’urgence (financier, R&D, partenaires ou bien juridiques et réglementaires). J’essaie surtout de ne pas m’éparpiller et de finir mes tâches pour passer à la suivante.

SI TU DEVAIS DONNER UN SEUL CONSEIL A UN(E) FUTUR(E) ENTREPRENEUR(E), CE SERAIT LEQUEL ?

Ne rien lâcher ! Persévérer ! Apprendre ! Rester humble quoi qu’il arrive.

Convaincre ! Communiquer ! Donner du sens ! Se faire conseiller par des gens qui ont réussi et par des experts extérieurs reconnus.

ET POUR FINIR, QUELLE EST TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

J’ai le sentiment d’œuvrer pour une mission dont les enjeux dépassent de loin le projet initial : la course à l’énergie est à l’origine de la plupart des guerres depuis des milliers d’années et a causé des drames ainsi que des mouvements de population depuis des générations.

Le gaspillage et les déchets ont par ailleurs endommagé la terre depuis 40 ans, début de la production de masse.

L’énergie renouvelable et la valorisation des déchets peuvent résoudre d’énormes problèmes environnementaux et géopolitiques.

Nous sommes probablement sur le haut d’une grosse déferlante qui va tous nous impacter et redistribuer les cartes pour un monde meilleur. C’est très excitant de contribuer à une transformation rapide, qui devrait remettre l’homme au centre, avec une économie circulaire et locale.

1 Comment

  1. Malgré ne pas être un technicien, j’ai vite compris l’importance de l’action entreprise par Jean.
    La ténacité, les compétences et la croyance en un monde meilleur font de Jean une personne exceptionnelle et bien entourée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *