Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

La cigarette électronique: quels sont les nouveaux enjeux?

La cigarette électronique: quels sont les nouveaux enjeux?

Après des débuts discrets en 2009, la cigarette électronique voit sa croissance exploser grâce à son rôle d’outsider à la fois novateur et économique face à la cigarette traditionnelle en léger recul mais toujours extrêmement présente. Entre 2010 et 2013, le marché de l’e-cigarette a progressé pour atteindre la valeur de 275 millions d’euros.

Raisons du succès de cette nouvelle cigarette

Le nouveau produit, tout de suite considéré comme un substitut à son homologue traditionnelle, a su s’appuyer sur son coût beaucoup plus abordable (sachant que le prix du paquet de cigarette ne cesse d’augmenter depuis 2005) et sur des résultats santé (bien que courts terme par manque d’expérience) très positifs pour séduire les fumeurs et changer leurs habitudes de consommation.

Le produit séduit de plus en plus de fumeurs traditionnels, dont le nombre dégringole depuis aussi longtemps que le prix du paquet s’envole. Les fumeurs en phase de sevrage trouvent une certaine simplicité au contrôle de la nicotine consommée par ce nouveau dispositif, ce qui fait du produit un atout de choix pour diminuer ou stopper sa consommation à moindre coup. À fréquence d’usage identique, la cigarette électronique reviendrait environ 7 fois moins cher pour les utilisateurs que le tabac traditionnel.

La valeur du marché de l’e-cigarette représente pratiquement 2% de la valeur du marché français de la cigarette, nous imaginons un avenir prospère pour ce marché en pleine croissance qui a encore tout à conquérir.

Mais qui va en tirer profit ?

Principalement les revendeurs spécialisés, qui représentaient 58% de parts de marché en 2013 et s’étendront probablement en 2014 après l’interdiction des pharmacies à distribuer le produit. Parmi ces revendeurs spécialistes, Gariguette distribue ses parfums exotiques et rassemble une communauté amicale de nouveaux vapoteurs sur les réseaux sociaux. L’achat sur internet pour les habitués (qui prennent très vite leurs marques) n’est donc plus un facteur rebutant, voire même un facteur incitant à l’heure ou les médias sociaux sont le principal vecteur marketing des start-ups. Vous pouvez retrouver ce projet ambitieux sur le site Sowefund, notre plateforme de Financement Participatif.

Image d’en-tête provenant de www.sudouest.fr