Blog officiel de Sowefund - Plateforme d'investissement dans l'innovation

LE GOUVERNEMENT APPORTE SON SOUTIEN AU SECTEUR DE L’ESS

LE GOUVERNEMENT APPORTE SON SOUTIEN AU SECTEUR DE L’ESS

Depuis jeudi dernier, François de Rugy, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Économie Sociale et Solidaire et à l’innovation sociale, ont dévoilé le Pacte de Croissance de l’ESS. Une véritable stratégie de développement pour cette économie déjà en vogue depuis quelques années.

 

➖Un engagement durable et social

 

Aujourd’hui, parmi les nombreuses startups qui florissent, plus de 200 000 entreprises sont concernées par le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire.

Sowefund s’engage depuis 2017 dans cette démarche responsable en tant que plateforme labellisatrice « Financement participatif pour la croissance verte ».
Pour Sowefundcela permet ainsi d’octroyer un label spécifique aux entreprises présentes sur la plateforme et qui répondent aux différents critères.

Depuis bientôt deux ans maintenant, Sowefund accompagne des jeunes entrepreneurs de ce secteur.

A commencer par Zéphyr Solar, créateur de ballons photovoltaïques capable d’embarquer une grande surface de panneaux solaires, et qui a remporté de nombreux prix tels que le trophée de l’ESS de l’Est ou encore le challenge d’innovation d’Aidex.
Plus d’infos

Ont suivi, Mini Green Power, engagée dans la transition écologique et énergétique, cette startup a créé de petites centrales de proximité visant à valoriser localement les résidus végétaux en énergie.
Plus d’infos

Agriloops également, qui a développé la première culture aquaponique en eau salée.
Le concept ? Proposer aux consommateurs des crevettes élevées à proximité et dans le respect de l’environnement.
Plus d’infos

Plus récemment, ekWateur, fournisseur d’énergie verte, dont la campagne de levée de fonds se clôture le 10 décembre sur Sowefund, propose à ses clients une énergie moins chère et 100% renouvelable.
Rejoignez la levée de fonds ICI !

 

➖Un engagement pour le développement

 

Malgré le succès grandissant de ces startups engagées dans ce domaine, le secteur rencontre encore quelques difficultés en termes de reconnaissance et de leviers d’actions, malgré une véritable prise de conscience de la société française.

C’est pourquoi le gouvernement a souhaité proposer des mesures concrètes afin d’accompagner au mieux le développement de ces jeunes entreprises.

 

 

➖Le pacte de Croissance de l’ESS en quelques mots

 

Avec pour objectif de trouver de nouveaux leviers de développement et de croissance pour renforcer leur modèle économique mais également d’acquérir une meilleure visibilité et une stabilité de leur environnement, le gouvernement propose trois grands axes :

✔️Libérer les énergies des entreprises de l’ESS :

Concrètement cela passera dès 2019 par l’allégement des cotisations patronales de plus de 1,4 milliards d’euros. Mais pas seulement ! Le gouvernement prévoit également des mesures visant à encourager le mécénat de proximité via des dons éligibles à la réduction d’impôts mécénat ou encore de relever à 72 500 euros le plafond de chiffre d’affaires annuel, actuellement à 60 000 euros.

Le pacte sera également l’occasion de soutenir la création et l’amorçage de ces entreprises de l’ESS via des outils de financement adaptés, tels que le Fond d’Innovation Sociale lancé avec la BPI France, mais aussi de soutenir le développement de l’entrepreneuriat social en améliorant l’agrément ESUS.

✔️Renforcer l’influence et le pouvoir d’agir de l’Economie Sociale et Solidaire :

Afin de ne plus considérer l’ESS comme une économie alternative en manque de lisibilité et de reconnaissance, l’État prévoit plusieurs actions.

Tout d’abord, il était essentiel de doter l’écosystème d’une bannière nationale : Le French Impact afin de renforcer les alliances et les synergies des entreprises engagées.
Dès 2019, une réunion de ministres présidée par le Premier Ministre et dédiée à l’ESS et l’innovation sociale, sera instaurée annuellement.
Et également prévu à l’horizon 2020, la création d’une représentation nationale unifiée, ou encore de mettre en place une parité Femmes / Hommes de la gouvernance des entreprises de l’ESS.

✔️Placer l’ESS au coeur de l’agenda européen et international :

Le pacte de croissance vise également à renforcer la politique internationale de la France en faveur de l’Économie Sociale et Solidaire et ainsi favoriser les synergies avec les États, les institutions et les acteurs internationaux.

Pour cela, l’objectif sera de relancer l’agenda européen à ce sujet et de favoriser l’intégration de l’ESS dans les politiques européennes.
Au Printemps 2019, le gouvernement souhaite organiser à Paris, une rencontre internationale des États mais également de créer des Opérateurs Intermédiaires de proximité afin de faciliter l’accès aux fond européens.

D’ici les prochains mois, institutions, fonds d’investissement, plateformes de crowdfunding, etc. continueront de se mobiliser pour faire de cet écosystème, un des secteurs majeurs de ces prochaines années.

 

Prenez part !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *