TOUT D’ABORD, PEUX-TU TE PRÉSENTER À CEUX QUI NE TE CONNAISSENT PAS ? QUI SE CACHE DERRIÈRE APPERO ?

Je m’appelle Barthélémy Fabry, j’ai 38 ans et tout a commencé sur l’autre rive de la méditerranée, au Maroc, où j’ai grandi. Je pense important de le préciser car grandir à l’étranger forme dès le plus jeune âge à appréhender le monde sous différents angles et à penser « hors de la boîte » comme disent nos amis anglais.

Suite à des études de langue Arabe à l’INALCO et de commerce international à l’Université d’Aix en Provence, j’ai débuté ma carrière à l’ombre des Pyramides, en Égypte, où je vendais des machines agricoles pour des projets de grandes cultures dans le Sahara. Puis j’ai également développé des systèmes d’irrigation en Algérie et Tunisie en plein Printemps Arabe, donc autant dire que j’ai appris à naviguer en environnement incertain. Suite à ces expériences agricoles, j’ai fait un master Entrepreneuriat à la Sorbonne. Parallèlement j’ai eu l’opportunité de m’associé à un projet dans le design de mobilier, où j’ai mené toute la stratégie commerciale et la réflexion sur le modèle économique. J’ai quitté le projet au bout de 2 ans du fait de divergences dans l’équipe.

Depuis je suis passé par plusieurs postes en développement commercial dans le digital, dont le dernier en date était chez Deliveroo, où je gérais toute l’équipe commerciale (7 personnes) sur la partie Deliveroo for Business (for Work aujourd’hui). Appero prenant de l’ampleur par ailleurs, j’ai vite quitté ce poste pour me mettre à 100% sur ma nouvelle aventure entrepreneuriale 🙂

NAPOLÉON HILL DISAIT, “TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE”. ET TOI, COMMENT T’EST VENUE L’IDÉE DE APPERO ?

Tout simplement lors d’un apéro avec des amis sur les quais de Seine. Je m’en souviens très bien, c’était vers la fin du printemps 2017, il faisait très beau et les quais étaient bondés de monde. C’était à mon tour de payer ma tournée, donc je vais au bar et là je fais 30 min de queue pour passer ma commande !! L’expérience était déplorable et une fois mes boissons en main, je me suis dit que je ne recommanderais certainement pas si c’est pour encore attendre 3 plombes. De plus, j’ai vu pas mal de gens se décourager et partir de la file d’attente. J’en ai déduis que c’était des commandes perdues pour le bar et donc un manque à gagner significatif.

Et là je me suis tout simplement fait la réflexion qu’il serait très simple d’avoir accès au menu de l’établissement sur mon smartphone, commander, payer et être notifié quand c’est prêt. Le gérant du bar maximise les commandes, les clients attendent tranquillement avec leurs amis, tout le monde est content !

J’ai vite partagé l’idée avec mon entourage proche qui a tout de suite compris et adhéré. Puis je suis allé voir des restaurateurs à qui j’ai pitché l’idée. C’était un peu moins évident pour eux mais quand certains m’ont dit qu’ils adoraient l’idée et surtout qu’ils seraient prêts à payer pour le produit, je me suis dit qu’il y avait là une belle opportunité et j’ai décidé de me lancer.

À QUOI RESSEMBLE TA JOURNÉE EN TANT QUE FONDATEUR D’APPERO ?

Difficile à dire… Je pense qu’en tant qu’entrepreneur aucune journée ne se ressemble et c’est aussi ce qui me plaît. Je dirais que le gros de mon emploi du temps est dédié au développement commercial donc trouver de nouveaux clients que ce soit en ligne ou sur le terrain. Mais je fais aussi de la stratégie produit, de la finance/compta, du recrutement, du management d’équipe, du marketing digital… Bref je touche à tout et je trouve ça intellectuellement très stimulant !

Ce que je préfère peut être c’est parler aux clients, avoir leurs feedbacks et quand c’est positif alors ça me met le smile parce que je me sens utile. Savoir que le produit qu’on développe rend service et marche … un peu comme quand Doc découvre qu’il a enfin inventé un truc qui marche quand Marty lui montre le convecteur temporel dans retour vers le futur !

QU’EST CE QUI T’A POUSSÉ À CHOISIR LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT ?

Fils d’entrepreneurs, je pense que le gène m’a toujours habité, ainsi que mes frères puisque l’un a aussi monté sa boîte et l’autre est freelance.

Déjà gamin j’inventais des jeux de société, que je souhaitais breveter et commercialiser. Ca a valu à ma mère de longues journées passées avec moi à l’INPI à feuilleter les registres de jeux de société. Je lui en suis toujours reconnaissant d’avoir été aussi patiente 🙂

Puis lors de mes différents postes en tant que salariés, j’ai toujours ressenti une certaine frustration à travailler sur un projet dont je n’étais pas le protagoniste. J’étais toujours très critique et proactif quant aux opportunités d’innovation en interne et en externe… Ca ne m’a pas toujours attiré la sympathie de mes collègues et ça m’a valu aussi plusieurs sobriquets, comme l’électron libre ou encore le révolutionnaire.

QUEL(S) CONSEILS DONNERAIS-TU À UN FUTUR ENTREPRENEUR ?

De se lancer, de foncer et de pas avoir peur de se casser la gueule… plusieurs fois si nécessaire ! C’est tellement gratifiant quand ça commence à marcher et on apprend tellement au contact des autres, à se remettre en question, notamment.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER APPERO ?

Je pense que ce que nous développons chez Appero, parle à beaucoup de gens. En effet, qui n’a jamais connu ces moments frustrants lors d’un service au restaurant et n’a pas voulu changer ça.

En ouvrant le capital d’Appero, je donne la possibilité à chacun de participer à inventer la restauration de demain.

QUELS SONT TES PROCHAINS DÉFIS/VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Faire d’Appero une entreprise Tech d’envergure européenne voir mondiale et permettre aux restaurateurs de mobiliser toute la puissance du digital pour booster l’expérience client et la convivialité dans leurs établissements.

Partager cette aventure avec des personnes engagées et passionnées pour qu’on soit tous heureux de venir bosser.  

POUR FINIR, QUELLE EST TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Les valeurs d’Appero :

  • Convivialité : notre valeur phare que nous partageons avec nos clients
  • Passion : rien de grand n’est accompli sans passion disait Hegel
  • Singularité : respecter la différence de chacun et l’encourager au sein de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *