BONJOUR FREDERIC, TOUT D’ABORD PEUX-TU PRÉSENTER ET NOUS PARLER DE EXTRACADABRA ?

Avec mon associé, nous sommes deux petits-fils d’Auvergnats, passionnés de restauration, qui bossaient dans le marketing digital et qui avons décidé d’aider les Restaurateurs sur le problème #1 : Trouver du personnel !

NAPOLEON HILL DISAIT « TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE » ET POUR EXTRACADABRA ?

Au contraire, pour nous cela n’a pas débuté avec une idée. On voulait entreprendre, sur quelque chose qui donnait du sens.
On a donc d’abord pensé à définir les bons ingrédients de la startup que l’on voulait créer (cible, Investissement, business model,…). On avait une 30aine de critères sur lesquels on a mis un score.
Ensuite nous avons créer une méthodologie pour générer des idées sur des besoins forts et qui avaient du sens pour nous.
Extracadabra est un des fruits de notre réflexion, et l’idée qui avait le plus de potentiel.
Oeuvrer pour l’emploi était une problématique forte pour nous, et évidemment sur le secteur de l’Hôtellerie-Restauration qui nous est cher. De plus, on a pu démontrer assez vite, qu’il y avait un besoin, une demande existante et une forte valeur ajoutée que l’on pouvait apporter grâce au digital.

UNE JOURNÉE TYPE QUAND ON EST CO-FONDATEUR DE EXTRACADABRA ?

Une des premières choses que je fais le matin est de regarder les chiffres business de la veille, en regardant le chiffre d’affaires, le nombre de clients et voir tout de suite s’il y a des actions à mettre en place rapidement.
Ensuite, je regarde les retours clients que l’on reçoit sur les missions réalisées ou les mails entrant du SAV, car être proche de nos clients a toujours été essentiel, que l’on ait 100 clients au départ ou plus de 5.000 maintenant.
Avec 20 employées maintenant, la journée est répartie entre des réunions avec les équipes, de la réflexion stratégique pour définir les prochaines actions pour aller vers notre vision et pas mal de tâches administratives et financières et lien avec nos investisseurs.
Le soir, après une journée bien chargée, je profite du quality time avec ma famille car nous avons toujours voulu que notre aventure entrepreneuriale ne soit pas synonyme de sacrifice pour notre vie de famille.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’ENTREPRENEURIAT ?

Jusqu’à 30 ans, je n’avais jamais eu la volonté de l’entreprenariat. J’ai des amis qui depuis tout petits ont toujours su qu’ils voulaient monter une boîte et qui ont 1.000 idées à la minute. Pour moi cela n’avait jamais été le cas.
Mais après avoir bossé quasiment 10 ans dans le marketing mobile (j’ai commencé avant que l’iPhone ne sorte), je me suis dit que j’avais vraiment une expertise à valoriser et je me sentais prêt à endosser des responsabilités.
J’ai d’abord commencé par monter une boîte de conseil en Stratégie Mobile le temps de trouver LA bonne idée, et une fois le projet lancé je me suis mis à 100% sur Extracadabra.

QUEL(S) CONSEIL(S) DONNERAIS-TU À CELUI OU CELLE QUI SOUHAITE CRÉER SA STARTUP ?

Le premier conseil est de bien réfléchir à son idée, et surtout en parler autour de soi. Les futurs entrepreneurs ont souvent peur de cela. Mais le risque de se faire piquer l’idée est infiniment plus faible que ces échanges autour de son idées qui apportent énormément de richesse.
Il est bien aussi de s’entourer, et de ne pas entreprendre seul, car partager les moments de up&down qu’apportent l’entreprenariat est beaucoup plus confortable, et a plusieurs on est plus forts.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER EXTRACADABRA ?

Nous avions déjà levé de l’argent avec des fonds d’investissement institutionnels, ainsi normalement à ce stade il est généralement rare de faire ensuite du crowdfunding.
Pour nous, sur cette levée de fonds, nous avions déjà la confiance de nos investisseurs historiques, qui nous apportent au quotidien un échange et une expertise sur nos problématiques. Mais nous avions envie d’associer notre communauté de clients restaurateurs et de candidats à notre succès. Sans eux nous n’en serions pas là, et nous avons envie de construire le futur avec eux et de leur donner l’opportunité d’investir dans notre Start-up et s’imposer avec eux comme la plateforme référente de la communauté de l’Hôtellerie-Restauration.


QUELS SONT TES VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Nous voulons vraiment solutionner la problématique de l’emploi en apportant des moyens innovants, en commençant par le secteur de l’Hôtellerie-Restauration.
Nous sommes convaincus que nous pouvons être considéré comme la plateforme centrale du secteur en France et en Europe, où trouver du travail ou du personnel mais bien plus encore.


POUR FINIR, SI TU DEVAIS DÉFINIR TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

J’aime beaucoup la loi du Karma, que j’utilise en me disant que si je fais du bien autour de moi, en faisant des choses qui font du sens, alors que je ne pourrai qu’être plus heureux et épanoui. Oeuvrer pour l’emploi en est le meilleur exemple pour moi aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *