TOUT D’ABORD, PEUX-TU TE PRÉSENTER À CEUX QUI NE VOUS CONNAISSENT PAS ? QUI SE CACHE DERRIÈRE ABELIO ?

Je suis Grégoire Dupré, j’ai 25 ans et j’ai fondé Abelio avec Philippe Caumes que je connais depuis 25 ans.

Nos profils sont très complémentaires : je suis passionné d’ingénierie, de sciences en tout genre. J’ai naturellement suivi un cursus post Bac Scientifique Maths Sup / Maths Spé avant d’intégrer une école d’ingénieur. J’ai ensuite réalisé un semestre au MIT à Boston. C’est durant mes études qu’Abelio est né et a évolué avant de me lancer, début 2020, à fond dans le projet.

Hormis l’aspect entrepreneurial, je suis un grand fan de sport, de rugby en particulier, que je pratique en club, mais aussi de tennis, de padel et de squash.

NAPOLÉON HILL DISAIT, “TOUTES LES RÉALISATIONS, TOUTES LES RICHESSES ACQUISES ONT DÉBUTÉ AVEC UNE IDÉE”. ET TOI, COMMENT T’EST VENUE L’IDÉE D’ABELIO ?

L’idée d’Abelio provient de multiples itérations et remises en question diverses, en phase avec la compréhension du besoin de nos clients et utilisateurs finaux : les agriculteurs.

Depuis la naissance d’Abelio, je n’ai de cesse d’essayer de construire une offre qui est parfaitement adaptée au terrain et, pour ce faire, je suis constamment sur le terrain en train de me confronter à la réalité.

Donc, pour répondre à la question « d’où vient l’idée » : d’itérations, de remises en questions, de doutes et d’agriculteurs et coopératives formidables qui nous aident depuis le début.

POUR TOI, QUEL EST L’INTÉRÊT D’AVOIR CRÉER UNE SOCIÉTÉ À IMPACT ?

Il n’y a pas d’intérêt. C’est obligatoire aujourd’hui.

Je ne me verrais pas porter un projet qui n’est pas en phase avec les enjeux environnementaux et sociaux, ce serait une hérésie complète.

J’essaye humblement de faire bouger les choses à mon niveau, l’intérêt est probablement là.

À QUOI RESSEMBLE TA JOURNÉE TYPE ?

C’est incroyable mais il n’y en a jamais deux identiques. Ma journée type n’existe pas. Je peux tout aussi bien être en déplacement sur le terrain avec des clients, qu’en train de suivre nos expérimentations agronomiques ou de tester des drones. Bien entendu, la partie management occupe une bonne partie de mes activités quotidienne mais nous avons une équipe tellement incroyable que tout le monde sait dans quelle direction aller.

QU’EST CE QUI T’A POUSSÉ À CHOISIR LA VOIE DE L’ENTREPRENEURIAT ?

Je ne l’ai pas vraiment choisi, l’entrepreneuriat m’est tombé dessus un peu par hasard et aujourd’hui, je ne me verrais pas faire autre chose. Construire Abelio autour de ma vision, de mes valeurs, de mes questionnements, c’est génial.

Bien entendu, il y a des mauvais côté et un stress constant. Il faut savoir gérer les hauts et les bas.

QUEL(S) CONSEILS DONNERAIS-TU À UN FUTUR ENTREPRENEUR ?

Je vais seulement répéter le meilleur conseil que j’ai entendu : il faut écouter tous les conseils qu’on nous donne mais ne suivre que ceux que l’on souhaite.

C’est très simple, entreprendre, c’est s’écouter, se questionner soi-même et ses associés. Mais c’est surtout construire sa propre aventure, son propre modèle.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’INVESTISSEMENT PARTICIPATIF POUR DÉVELOPPER ABELIO ?

Nous avons une vision qui peut parler à tout le monde. Tout le monde sait que les intrants doivent être raisonnés et que le modèle agricole doit évoluer.

Au travers d’Abelio, nous tentons d’apporter une véritable réponse à cette évolution qui permet de trouver un juste milieu entre agriculture conventionnelle et biologique. Tout le monde est concerné, alors pourquoi tout le monde ne pourrait pas participer à l’aventure ?

QUELS SONT TES PROCHAINS DÉFIS/VOEUX POUR CES PROCHAINES ANNÉES ?

Continuer notre croissance ! En deux ans, nous avons développé un produit qui est en phase avec nos clients. Deux enjeux maintenant :

  1. Faire croitre le déploiement de notre offre chez nos distributeurs.
  2. Construire et déployer de nouveaux services qui permettent d’autres optimisations.

POUR FINIR, QUELLE EST TA PHILOSOPHIE DE VIE EN 3 MOTS ?

Et pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *